En choisissant de ne pas changer de pneumatiques, Hamlin a pris l’avantage sur le solide leader de la course Jeff Gordon lorsque les deux pilotes sont repassés une dernière fois par les stands au 388ème tour, suite à la 18ème neutralisation de la journée déclenchée par Ken Schrader.

Jeff Burton, Brian Vickers, Carl Edwards et Casey Mears sont restés en piste lors des ravitaillements au tour 388, mais Hamlin les a ensuite repris un par un. Il a finalement passé Burton pour la tête de la course à la sortie du virage 2 au 427ème tour et l’a conservé jusqu’au drapeau à damier.

Alors que les pilotes à l’avant du peloton étaient à la lutte dans le trafic en fin de course, Gordon a pris l’avantage sur Burton pour la deuxième place et a terminé à seulement 0.398 secondes derrière Hamlin. Burton a coupé la ligne en troisième position devant Jimmie Johnson (revenu après un tête à queue au tour 296) et Tony Stewart.


Chris Trotman/Getty Images

Dale Earnhardt Jr. a terminé sixième devant Mears, Jamie McMurray, Edwards et Clint Bowyer qui ont complété le Top-10. Au final, la Hendrick Motorsports a placé ses quatre voitures dans le Top-7.

« Tu as décroché une pendule ! » C’est ce qu’a crié Mike Ford – son crew chief – dans le casque d’Hamlin lorsqu’il a coupé la ligne d’arrivée, en référence au trophée que reçoit le vainqueur sur le Martinsville Speedway.

Cette victoire est la quatrième d’Hamlin en Nascar Sprint Cup en 85 départs et la première dans son état natal. Cette victoire marque également la fin d’une série de 24 courses sans succès.

« C’est la première victoire en Virginie pour moi, la malchance est enfin terminée – enfin j’espère » a déclaré Hamlin en sortant de sa voiture. Le jeune pilote a offert dimanche la deuxième victoire de la saison à Toyota et à son propriétaire Joe Gibbs.

« Nous n’avons pas été très chanceux ces dernières semaines. Nous avons été si prêt du but à plusieurs reprises et c’est bon de finalement y arriver. »

Comme Johnson, Gordon a perdu du temps sur la piste lors qu’un accrochage. Celui de Gordon est survenu au tour 57 quand le nez de sa Chevrolet n°24 a été enfoncé lors d’un accident ayant impliqué quatre voitures. Gordon est reparti 32ème au 65ème tour et a commencé une incroyable remontée pour finalement reprendre la tête de la course au 269ème tour.


Jason Smith/Getty Images

Mais les deux derniers jeux de pneumatiques n’ont pas très bien fonctionné avec la voiture de Gordon. Des problèmes de tenu de route couplés à des pneumatiques encore froids ne lui ont pas permis de reprendre l’avantage sur Hamlin en fin d’épreuve.

« Cela s’est joué à la stratégie dans les stands et Hamlin et ses gars ont clairement fait le bon choix » a expliqué Gordon après la course qui croyait à cet instant qu’Hamlin avait changé deux pneumatiques au lieu de quatre.

Le leader du championnat avant ce week-end, Kyle Busch a terminé 38ème et c’est donc Burton qui occupe désormais la première place du championnat de la Nascar Sprint Cup avec 39 points d’avance sur son coéquipier de la Richard Childress Racing Kevin Harvick. Gordon (neuvième) et Johnson (10ème) reviennent tous les deux dans le Top-12 tout comme Hamlin qui gagne sept places.

A noter la belle performance de Michael McDowell qui a terminé 26ème pour sa première course en Nascar Sprint Cup et qui a battu ses coéquipiers Michael Waltrip (35ème) et David Reutimann (39ème).