Au cours de la dernière décennie, le limonadier américain avait un contrat avec l’International Speedway Corporation (ISC). L’ISC détient d’ailleurs cinq circuits utilisés en IndyCar dont le Texas Motor Speedway. Coca-Cola avait également des contrats avec d’autres circuits de l’IndyCar ce qui en faisait la boisson majoritaire de la série.

“Nous sommes très heureux de continuer notre relation avec Coca-Cola” a déclaré Terry Angstadt le président de la division commerciale de l’Indy Racing League.

“Cette nouvelle association avec l’IndyCar est une très bonne opportunité pour la branche Nord-américaine de Coca-Cola” s’est pour sa part félicitée Beatriz Perez, la présidente du marketing de Coca-Cola en Amérique du Nord.

Coca-Cola est dans le top-5 des ventes de boissons non alcoolisées dans le monde. Distribué dans plus de 200 pays les boissons badgées Coca-Cola s’écoulent à plus de 1,5 milliard par jour.