Kyle Busch a donc remporté sa première victoire de la saison en NASCAR Nationwide Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a mené 126 tours des 200 réalisés dont les 43 derniers pour finalement s’imposer avec 1.041 secondes d’avance sur Jeff Burton. Clint Bowyer et Bobby Labonte finissent respectivement troisième et quatrième. Cela permet à la RCR de placer ses 3 voitures dans le top-4. C’est la Ford de Jamie McMurray qui complète le top-5.

Kyle Busch a parfaitement su résister à la pression des trois voitures RCR lors du dernier restart de cette course au tour 194. Le dernier drapeau jaune de la journée avait été déclenché par Kyle Krisiloff après un contact assez rugueux avec le mur. Les leaders ont fait le choix de ne pas rentrer et ont finalement eu raison. A noter que cette course n’a compté que quatre drapeaux jaunes et que seulement quatorze pilotes ont finit dans le tour des leaders.

« Je suis si content d’avoir remporté ce rendez-vous » déclarait Busch après l’arrivée. « C’est également la première victoire de DLP en tant que sponsor et la première victoire de Toyota au Texas. Je suis très satisfait de ma performance car c’est très difficile de gagner ici. Je voudrais remercier mon équipe ainsi que tous les fans qui m’ont soutenu, mais également mon crew chief qui a choisi de ne pas me faire rentrer aux stands lors du dernier drapeau jaune et qui a eu raison ».

Kevin Harvick a dominé le premier quart de la course en menant pas moins 55 tours en début d’épreuve. Mais un problème technique aux stands lui a finalement fait perdre pas moins de 21 tours. Il termine finalement 34ème. Tony Stewart a également eu son lot de malchance puisqu’il a du repasser par les stands sous drapeau vert suite à une crevaison. Il a perdu un tour qu’il ne sera jamais en mesure de reprendre ensuite.

Au classement général Clint Bowyer conserve le commandement avec 57 points d’avance sur Carl Edwards. David Reutimann, troisième, est déjà à 120 longueurs du pilote RCR.