Depuis quelques temps déjà, la NASCAR ne fait plus de cadeaux aux écuries et n’hésite désormais plus à pénaliser quiconque aurait enfreint le règlement. Ryan Newman, pilote de la Dodge n°12 de la Penske Racing, a donc été pénalisé lui aussi suite à son infraction constatée ce weekend au Texas. Il a écopé de 25 points de pénalité au classement général ainsi que 25 points au classement propriétaire. Son crew chief, Roy McCauley, a quant à lui écopé de 25 000 dollars d’amende et il est placé sous probation jusqu’à la fin de l’année.

La NASCAR a donc relevé trois infractions qui justifient cette pénalité. Tout d’abord violation de l’article 12-4-A (action au détriment d’une course de stock car), infraction à l’article 12-4-Q (voiture ou composant non conforme à la règlementation NASCAR), mais également non respect de la règle 18.8.1.C (partie de la voiture trop haute). Dans le cas de Ryan Newman, c’est la partie arrière droite qui n’était pas conforme.

Certes cette pénalité est moins importe que celle de Carl Edwards qui a écopé de 100 points en moins au début de saison, mais les places sont chères dans les palyoffs et 25 points peuvent faire entrer ou sortir du top-12. Au classement général, Newman passe de la huitième à la dixième place, avec seulement deux points d’avance sur Clint Bowyer et Kasey Kahne, les deux derniers qualifiés. Le treizième du général, Matt Kenseth, pointe lui à 56 points de Newman, mais Kenseth semble pouvoir revenir sans problème dans le top-12, alors que Newman n’a pas forcément la voiture pour s’y maintenir facilement.