Les problèmes survenus sur le Texas Motor Speedway sont maintenant derrière le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series, et il préfère penser à une victoire à Phœnix. L’an dernier, Jeff Gordon s’était imposé pour la première fois de sa carrière dans le Nevada.

En dix-huit départs sur le Phœnix International Raceway, Jeff a à son actif huit top-5 et 15 top-10. Sa position moyenne au départ est de 8,9 alors qu’à l’arrivée elle est de 8,3. L’an dernier, Steve Letarte, le crew chief de Gordon, avait eu un rôle prépondérant dans la victoire du quadruple champion de la NASCAR, en le rappelant aux stands au bon moment.

“J’ai toujours été impressionné par la capacité de Steve à garder son calme dans ce genre de situation” affirme Jeff. “Juste avant la course j’avais eu un problème de radio, et avec Steve nous avions calmement convenu de symboles pour décrire la voiture. Fort heureusement nous avions pu changer de casque avant le début de l’épreuve” se souvient Gordon.

“Durant la course, il m’a appelé au bon moment pour le dernier arrêt. J’étais dans la voie des stands quand le drapeau jaune a été agité, et je pensais que je passerais à vitesse réduite devant les stands pour reprendre la piste. Mais Steve a jeté un rapide coup d’œil et il a vu que l’on pouvait effectuer l’arrêt sans que je perde de tour. Et cette décision m’a fait gagner l’épreuve” ajoute Jeff Gordon.

Quatorzième du classement après une 43ème place au Texas, Gordon espère réaliser une belle course pour se relancer.

“Le Texas est derrière nous. Nous essayons toujours d’oublier la dernière course – peut importe le résultat – et nous nous concentrons sur la suivante. L’objectif est clairement de faire un très bon résultat à Phœnix” conclut Jeff Gordon.