Véritable phénomène médiatique depuis les 500 miles d’Indianapolis de 2005, tous les observateurs et fans d’IndyCar attendaient avec impatience la première victoire de Danica Patrick dans la série. Et bien c’est maintenant chose faite.

Elle est devenue la première femme à remporter une course de monoplace au plus haut niveau aux Etats-Unis en s’imposant dimanche sur le Twin Ring Motegi.

Après avoir fêté son 26ème anniversaire il y a trois semaines, elle a remporté sa première course pour son 50ème départ en carrière en IndyCar Series.


© Shawne Payne / Indy Racing League

« Enfin ! » a déclaré Danica Patrick en larmes sur la Victory Lane. « Cela a mis du temps à venir. Cela a été une course stratégique au niveau de la consommation, mais mon équipe a été parfaite. Je savais que j’étais sur la même stratégie qu’Helio (Castroneves) et quand je l’ai dépassé pour prendre la tête de la course je ne pouvais pas y croire. C’est fabuleux. »

Castroneves, qui participait à sa 100ème course a terminé à 5.8594 secondes derrière Patrick. Scott Dixon a coupé la ligne à la troisième place devant son coéquipier Dan Wheldon et Tony Kanaan.

A six tours de l’arrivée, Dixon possédait 3.6 secondes d’avance sur Wheldon. Mais le leader a dû repasser par les stands pour ajouter un peu de carburant au 195ème tour. Wheldon et Kanaan, sur la même stratégie ont dû faire de même un tour plus tard. Cela laissait le champ libre à Patrick et Castroneves, qui étaient déjà repassés par les stands au 148ème tour.

A noter la sixième place d’Ed Carpenter qui signe une nouvelle bonne performance et occupe la sixième place du championnat.