Pendant la majeure partie de la course des Mexico City 250, la Riley n°91 du Team Stallings n’a pas semblé en mesure de s’imposer. Marc Goossens et Jim Matthews ont sagement préféré laisser leurs adversaires les plus en vue en découdre.

Mais à 28 tours de l’arrivée quand l’occasion de dépasser Scott Pruett s’est présentée, Marc Goossens n’a pas hésité et a pris la tête pour ne plus la laisser jusqu’à l’arrivée.

Goossens et Matthews remportent donc leur seconde victoire après celle décrochée lors de la finale 2007.

Scott Pruett et Memo Rojas finissent deuxièmes, après avoir signé la pole et mené la plus grande part de la course. Les deux pilotes du Chip Ganassi Racing se consolent en conservant la tête du championnat.

Sur la troisième marche du podium, nous retrouvons la nouvelle Lola du Krohn Racing pilotée par Nic Jonsson et l’ancien pilote F1 Ricardo Zonta. La belle Lola progresse à pas de géant et il faudra sans doute compter avec elle pour la suite de la saison.