Talladega est un circuit magique, énorme, unique diront les spectateurs, mais pas très attendu pour les équipes actuellement à la limite du top-35. En effet les courses à plaques de restriction sont souvent définies comme aléatoires. Cela peut donc être un bon moyen pour les écuries de bas de tableau de prendre de précieux points, mais c’est également un bon moyen d’en perdre.

Sam Hornish Jr est actuellement 33ème de ce classement et après un très bon Daytona 500, le pilote de la Penske Racing voudrait bien se donner un peu d’air. Avec 51 points d’avance sur la 35ème place, le pilote Dodge a une petite marge d’erreur tolérée mais guère plus. David Reutimann et la Toyota n°44 sont quant à eux de retour dans les 35 premiers, mais avec seulement 13 points d’avance sur Regan Smith (35ème).

Derrière le pilote DEI, cela se joue dans un mouchoir de poche puisque JJ Yeley est à trois petits points, Dave Blaney à huit unités alors que la voiture 70 de la Haas Racing pointe à douze longueurs du top-35. Mais toutes ces voitures devront déjà passer l’étape de la qualification. Dario Franchitti pointe lui à 30 points de Smith, mais devra également se qualifier au temps.

Au classement des rookies, c’est Sam Hornish Jr qui pointe en tête avec trois points d’avance sur Regan Smith et sept sur Dario Franchitti (avec un départ en moins toutefois). Il faut rappeler que ce classement annexe est totalement indépendant du classement général.

Le classement des constructeurs est dominé par Chevrolet avec 52 points, mais Ford et Toyota suivent très près avec respectivement 48 et 45 points. Dodge semble dépassé et compte déjà 21 points de retard sur Chevrolet.