Personne n’a pu rivaliser avec les deux pilotes Ganassi ce week-end sur le Kansas Speedway. Scott Dixon et Dan Wheldon ont mené la danse pendant presque toute la course et il aura fallu la malchance de Scott Dixon pour priver le Néo-Zélandais d’une victoire méritée et le Chip Ganassi Racing d’un premier doublé en 2008.

Scott Dixon semblait effectivement intouchable. Mais il a perdu la tête de la course en faisant son arrêt ravitaillement juste avant un drapeau jaune. Reparti septième, il parvenait à remonter sur la troisième marche du podium.

C’est donc Dan Wheldon, qui avait passé la majeure partie de la course derrière Dixon, qui récupérait le commandement et le conservait jusqu’à l’arrivée, devançant Tony Kanaan sur la ligne.

« Scott n’a pas eu de chance avec ce drapeau jaune, » confirmait Wheldon après la course. « Il méritait mieux. C’était difficile de tenter quoi que ce soit quand je le suivais, parce que ma voiture perdait des appuis quand je me rapprochais. Cela aurait été difficile de le passer, mais je n’ai jamais vraiment essayé. Nos voitures se valaient. »

Helio Castroneves et Marco Andretti complètent le top 5.

Les anciennes écuries du Champ Car ont de nouveau souffert en course. C’est Justin Wilson qui a le mieux tiré son épingle du jeu en finissant neuvième.

Toutes les équipes vont maintenant prendre le chemin d’Indianapolis. Les 500 Miles se disputeront dans un mois, mais les préparations vont commencer dès le week-end prochain avec les rookie tests. Les premiers essais démarreront le 6 mai.

Reste qu’avec la forme affichée par le Chip Ganassi Racing depuis le début de l’année, les autres ont du souci à se faire.