Le Darlington Raceway est le deuxième plus vieux circuit à accueillir une course de NASCAR Sprint Cup derrière le Martinsville Speedway. La première course sur ce circuit s’est déroulée en 1950 lors de la deuxième saison de la première série de la NASCAR appelée alors Grand National.

A cette époque le Darlington Raceway était unique avec ses 1.25 mile de longueur et sa surface pavée. Autre chose unique, la première course était composée d’un peloton de 75 voitures et les qualifications se sont déroulées sur deux semaines.

Immédiatement, la difficulté de ce circuit a été au cœur de l’actualité lorsque les équipes ont rencontré des problèmes d’usure des pneumatiques en raison d’une surface très abrasive.

C’est Johnny Mantz (photo) qui a remporté la première course en 1950 au volant d’une Plymouth alors qu’il avait été le pilote le plus lent lors des qualifications.

David Pearson, originaire de la Caroline du Sud, est le pilote qui a le plus de victoires à son palmarès sur ce circuit avec un total de 10. Il devance Dale Earnhardt avec neuf. Jeff Gordon est troisième avec sept victoires. Pearson détient également le record de pole positions avec 12.