Jeff Gordon est certain qu’il n’y a qu’une seule chose à faire pour remporter le NASCAR Sprint All-Star : être agressive. Selon le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series, personne ne peut gagner cette course à la stratégie. Il faut être à fond pendant toute l’épreuve.

“Vous devez être agressif” confie Jeff Gordon qui a remporté cette épreuve en 1995, 1997 et en 2001. “Vous conduisez différemment lors de cette course car elle est très courte. Il est difficile de s’imposer en étant constant” poursuit le pilote de la Hendrick Motorsports.

La course de samedi soir fera cent tours, soit 4 segments de 25 tours. Les stands seront ouverts lors de chacune des interruptions entre chaque segment. A la fin des 25 premiers tours, les pilotes décideront ou non de s’arrêter ravitailler. Lors des deux pauses suivantes les pilotes auront l’obligation de s’arrêter. A l’issue des cinquante premiers tours, les pilotes devront faire un ravitaillement complet (essence et 4 pneus), et l’ordre de sortie des stands sera identique à celui de l’entrée dans les stands. Les écuries bénéficieront d’une pause de 10 minutes pour effectuer des ajustements.

A la fin du troisième segment, les pilotes devront s’arrêter de nouveau aux stands, et cette fois-ci ils pourront gagner ou perdre des positions durant l’arrêt.

“Le All-Star est vraiment une course fantastique. Nous sommes tous là pour le million de dollars. Aucun point n’est en jeu, vous devez juste prendre beaucoup de plaisir et vous lâcher. De plus c’est une course très appréciée par les fans” concède Gordon.

Pour le pilote de la Hendrick Motorsports, son meilleur moment est intervenu en 2001. Impliqué dans un accident dès le début de l’épreuve car la piste n’était pas totalement sèche, il avait pu prendre sa voiture de réserve pour venir s’imposer.

“J’étais vraiment déçu d’abandonner dès le premier virage à cause de la piste encore mouillée, mais nous avons eu l’autorisation d’utiliser la voiture de réserve, et voir tous les mécaniciens travailler dur pour la préparer, c’était vraiment incroyable” se remémore Jeff Gordon.

En 23 éditions cinq pilotes ont réussi à remporter la course puis le championnat en fin d’année. Jeff Gordon et Dale Earnhardt on réalisé cet exploit à trois reprises. (1995, 1997 et 2001 pour Gordon ; 1987, 1990 et 1993 pour Earnhardt.) Les autres pilotes ayant réalisé cet exploit sont Darrell Waltrip (1985), Rusty Wallace (1989) et Jimmie Johnson en 2006.

Toutes les courses du All Star se sont déroulées sur le Lowe’s Motor Speedway, sauf celle enlevée par Bill Elliott en 1986, c’était sur l’Atlanta Motor Speedway.