C’est une course pleine d’action que les animateurs du Grand-Am nous ont donnée à Laguna Seca. Six pilotes différents ont occupé la tête de la course : David Donohue (auteur de la pole position et leader des 29 premiers tours), Joey Hand, Cristiano da Matta (pour son retour à la compétition), Michael Valiante, Scott Pruett et le vainqueur du jour Ryan Dalziel.

Dalziel a roulé presque toute la course puisque son équipier Henri Zogaib lui a cédé le volant dès le 14ème tour (sur 98). Le pilote écossais a pris la tête à 23 tours de l’arrivée dans une belle manœuvre à trois de front. Profitant de l’attaque de Marc Goossens sur le leader Scott Pruett, Dalziel a vu l’ouverture et s’est emparé de la première place. Puis, malgré une forte pression de Goossens, l’Ecossais conservait le commandement jusqu’à la ligne d’arrivée.

L’ancien pilote Champ Car offre ainsi à l’équipe SAMAX sa première victoire en Grand-Am.

Marc Goossens et Jim Matthews terminent finalement seconds devant Scott Pruett et Memo Rojas. Ces quatre pilotes sont en train de creuser l’écart au championnat.

Deux autres animateurs de la course ont dû abandonner. Michael Valiante a dû être extrait de sa voiture en raison de l’extrême chaleur de son cockpit et Cristiano da Matta a dû abandonner en raison d’un problème mécanique sur la Riley qu’il partageait avec Jimmy Vasser. C’est néanmoins une première course prometteuse pour le Brésilien.

En GT, victoire sur le fil de Paul Edwards et Kelly Collins, après avoir pris la tête dans le dernier tour grâce à une erreur de Sylvain Tremblain dans Corkscrew.