En début d’année l’objectif de Chip Ganassi était que son pilote phare, le Colombien Juan Pablo Montoya soit dans le Chase à l’issue des vingt-six premières courses. Pour l’instant l’objectif est loin d’être rempli et la valse des chefs d’équipe se poursuit au sein de la Chip Ganassi Racing.

Donnie Wingo avait aidé Montoya à s’adapter à la NASCAR. Et en début d’année 2008 il était toujours le crew chief du Colombien. Mais voilà après quelques courses Chip Ganassi a décidé d’inverser les chefs d’équipe de Montoya et de Reed Sorenson afin d’aider se dernier à remonter au classement général. Jimmy Elledge était donc devenu le crew chief de Montoya.

Mais dans ce qui est décrit par Montoya comme une décision de management, Elledge a dû laisser sa place à Brian Pattie. Pattie vient de la NASCAR Nationwide Series où il assurait déjà le rôle de chef d’équipe pour l’une des voitures de Chip Ganassi.

“Je suis assez frustré de cette décision. Ils m’ont dit qu’ils allaient trouver une meilleure solution à Jimmy et je le leur ai répondu de ne pas faire ce changement. La chose suivante qu’ils ont décidé de faire a été ce changement” commente Montoya. “Nous avions pris une voie différente par rapport à Donnie et je voulais voir où cela allait nous mener” continue le Colombien.

Maintenant Juan Pablo doit repartir de zéro. Le Colombien a également confié qu’il avait énormément parlé à Chip Ganassi dans les 24 heures qui ont suivi le remplacement de Jimmy Elledge par Brian Pattie. Montoya a fait part à Chip Ganassi de sa frustration à l’égard de cette situation.

Le Colombien a cependant assuré qu’il n’avait rien contre Brian et qu’il était très content de travailler avec lui, mais qu’il s’inquiétait de ces changements à répétitions durant les dernières semaines.