Le champion 2003 de l’IndyCar est aujourd’hui âgé de 27 ans et ce dimanche il est entré dans l’histoire en devenant le premier Néo-zélandais à remporter les 500 miles d’Indianapolis. Après avoir bu du lait sur la ligne, Scott a posé avec le Borg Warner Trophy. Maintenant Dixon rêve d’une chose : respecter la tradition de ces trois dernières années et décrocher le titre en fin de saison.

En effet, ces trois dernières années les vainqueurs de l’Indy 500 sont Dan Wheldon (2005), Sam Hornish Jr. (2006) et Dario Franchitti (2007) et tous les trois ont remporté le titre après leur sacre sur le Brickyard.

“Nous connaissons cette tradition et nous ferrons tout pour l’arrêter” déclarait Scott Dixon avant le début de l’épreuve. “Maintenant que nous avons gagné cette course nous allons tout faire pour empocher le titre en fin d’année” a ajouté Dixon après la course.

Depuis le début de la saison 2007, c’est le pilote de la Chip Ganassi Racing qui est le plus performant. Il a entamé la saison dernière par trois deuxièmes places (notamment une à Indy) et trois quatrièmes places. S’en sont suivies une douzième et une dixième place avant de décrocher quatre victoires et trois secondes places dans la seconde partie du championnat. Arrivé en tête sur le Chicagoland Speedway pour la dernière épreuve de l’année, il menait dans le dernier tour avant de tomber en panne d’essence et d’abandonner, la mort dans l’âme, le titre à Dario Franchitti.

“Nous étions très fort en fin de saison alors que nous chassions Dario pour le titre. Toute l’équipe était en place et chacun faisait du bon travail. Je pense que d’avoir raté le titre l’an dernier a apporté encore plus de détermination à toute l’équipe” confie Scott Dixon.

Depuis le début de l’année le pilote de la monoplace n°9 continue sur sa bonne dynamique. Facile vainqueur de la manche d’ouverture sur l’Homestead-Miami Speedway, Dixon a signé la pole position sur le Twin Ring Motegi avant de mener 101 des 200 tours et de se classer troisième. De nouveau en pole au Kansas il a cette fois-ci mené 145 des 200 tours avant de prendre une nouvelle fois la troisième place. C’est donc fort logiquement que le Néo-zélandais occupe la tête du championnat avec 15 points d’avance sur son dauphin, le Brésilien Helio Castroneves.

“Nous avons un championnat à gagner. Et nous allons nous remettre au travail dès la course du Milwaukee Mile. Le championnat gagné en 2003 est loin derrière moi, c’est pour ça que je veux remporter un nouveau titre pour tous les gars impliqués et l’équipe qui fournit un travail remarquable. Nous gardons un bon souvenir de cette victoire à Indy mais dès jeudi ou vendredi nous serons de retour pour jouer le championnat” conclut Dixon.

Le Néo-zélandais et toute l’équipe de Chip Ganassi va devoir se remettre très vite au travail puisque les ABC Supply/A.J. Foyt 225 se dérouleront ce week-end. De plus l’IndyCar va rentrer dans la partie la plus intense de son championnat avec pas moins de six courses lors des sept prochains week-ends.