A Milwaukee, les stands comptent 26 emplacements. Ce nombre était largement suffisant quand le Champ Car puis l’IndyCar y venaient ces dernières années. Depuis la fusion entre les deux séries rivales des monoplaces américaines, ce nombre est trop faible !

L’ovale créé en 1903 avait pu accueillir 28 voitures le 2 juin 1996 : Michael Andretti avait alors battu Al Unser Jr. Toutefois, à plusieurs reprises, il a été nécessaire d’éliminer des voitures durant les qualifications. En août 1965, 29 voitures étaient présentes pour les qualifications. Les trois plus lentes avaient dû quitter le circuit avant la course. Deux ans plus tard, ce sont 35 voitures qui se sont disputé une place pour la course : seules 24 ont eu cet honneur.

Mais le record date du 5 juin 1960 : lors des Rex Mays 100, Rodger Ward avait remporté la course devant ses 21 adversaires du jour, mais ce jour-là, 25 concurrents n’avaient pas pu prendre le départ. Parmi les recalés, il y avait un certain Jim Rathmann, le vainqueur de l’Indy 500 une semaine plus tôt. Deux autres anciens vainqueurs étaient aussi passés à la trappe : Jimmy Bryan et Troy Ruttman.

Cette année, toutes les voitures seront au départ : l’Indy Racing League a donc annoncé que la pit lane serait modifiée.