Scott Dixon a remportée l’épreuve disputée sur le Texas Motor Speedway. C’est son troisième succès de la saison après ceux intervenus à Homestead-Miami et Indianapolis.

C’est la quatrième victoire de l’année pour la Target Chip Ganassi Racing. En plus des épreuves remportées par le Néo-zélandais, le Britannique Dan Wheldon avait remporté la course disputée sur le Kansas Speedway.

Deuxième de la course, le Brésilien Helio Castroneves est le seul pilote à avoir huit top-5 en autant d’épreuves disputées cette année.

Hideki Mutoh a été le meilleur rookie de la course en sixième position. Le Japonais enregistre également son quatrième top-10.

Dan Wheldon a réalisé le meilleur tour de la course en 24,2418 secondes au dix-neuvième des deux cent vingt huit tours des Bombardier Learjet 550k.

Six pilotes se sont partagés la tête de la course pour 21 changements de leader. C’est Helio Castroneves que l’on a vu le plus en tête du peloton, à sept reprises pour un total de 85 évolutions bouclées à la première place. Les autres pilotes à avoir mené se nomment Scott Dixon, Vitor Meira, Marco Andretti, Ryan Briscoe et Bruno Junqueira.

Huit neutralisations seront venues ralentir la course, cinq d’entre-elles sont intervenues dans les soixante premiers tours. L’épreuve s’est d’ailleurs terminée sous régime de neutralisation des suites de l’accident entre Ryan Hunter-Reay et Marco Andretti dans la ligne droite avant.