« Enfin« , a déclaré Dale Jr. à la sortie de sa Chevrolet Impala numéro # 88. C’est aussi ce qu’ont dû se dire ses supporters aux quatre coins des Etats-Unis. Et comme si 76 courses d’attente ne suffisaient pas, il fallait que la menace d’une panne d’essence rende encore plus excitante la fin de course.

A vingt tours de la fin, Tony Eury Jr. a demandé à son pilote d’économiser du carburant.
« On la rate d’un tour, on termine 25ème. Si on s’arrête pour mettre du carburant, on va finir 25ème. Alors ? On tente.« 

De son côté Earnhardt n’oublie pas de remercier son crew-chief et comme il l’a déjà dit cette saison, c’est aussi grâce à lui que l’équipe #88 obtient de si bons résultats.
« Il fait un bon boulot cette année en nous obtenant des bonnes arrivées, meilleures que celles que l’on mériterait.« 

Alors que la victoire semblait tendre les bras au pilote Hendrick, Sam Hornish Jr. qui lui aussi s’est fait remarqué en menant la course est parti en tête-à-queue devant la Toyota Camry de Michael Waltrip à cinq tours du but. Les deux pilotes étaient alors en lutte pour une place dans le top-10. Les officiels brandissaient alors le drapeau jaune, ruinant tous les espoirs de Junior. A ce moment Eury Jr. a ordonné à son pilote de couper son moteur afin de sauver les quelques gouttes d’essence. Et c’est dans les lignes droites que l’on vit la Chevrolet zigzaguer en n’émettant aucun bruit. Image plutôt étonnante. En fait Earnhardt prenait son élan et coupait immédiatement son moteur. Un élan qui l’a emmené plus loin que le Pace Car lors d’une de ses manoeuvres sur la partie plate de l’ovale.

Les officiels ayant vu la scène, ont averti Tony Eury afin que cette mésaventure ne se reproduise pas sous peine de sanction. Avec deux tour à parcourir au restart, Dale Earnhardt Jr. devait contenir les attaques de Kasey Kahne pour s’emparer de sa 18ème victoire en carrière.

« J’étais tellement nerveux que lors du restart, j’ai failli redémarrer en troisième.« , a déclaré Junior au micro de la chaîne SPEED.

« Ils peuvent écrire ce qu’ils veulent, mais on n’en a une.« , s’exclamait-il après la course.

« La joie de la victoire me manquait. Mes supporters sont heureux et je le suis pour eux aussi.(…) J’ai envie de voir ma famille car ils doivent être tous très contents mais je dois encore célébrer la victoire avec l’équipe et les supporters.« , disait tout sourire le vainqueur.

Cette victoire va permettre à Dale Earnhardt Jr. d’aborder la fin de la deuxième partie de la saison régulière plus sereinement et pourrait à l’instar d’un Kasey Kahne démarrer le début d’une série de victoires cet été.