Le débat existe depuis de longs mois auprès des spectateurs de l’IndyCar. Quels éléments devraient (ré)apparaître pour continuer d’améliorer la formule ? Nous avions déjà consacré un article en avril sur us-racing.

A l’ordre du jour de la réunion entre l’IRL et neuf motoristes… le moteur et un nouveau design de la monoplace. En effet la discussion porte actuellement sur l’architecture du bloc propulseur afin de maîtriser les coûts, tout en bénéficiant d’améliorations sur le biocarburant. Pour le moment aucune solution n’a été retenue. Le but était d’échanger des idées autour d’une table ronde sur des moteurs V6, V8 ou même V12, avec en toile de fond, la réintroduction du turbocompresseur. Brian Barnhardt, le président de la compétition ne cachait pas son enthousiasme après ce rendez-vous.

« Le seul inconvénient avec les moteurs turbos est le coût additionnel d’un élément que nous n’utilisons pas actuellement. Nous devons faire attention à ne pas autoriser les coûts dans le développement. Mais il offre un énorme contrôle de puissance et également, quelque chose que vous ne pouvez pas sous-estimer, le bruit.« 

Au delà du moteur, un autre sujet fut abordé, le design de la prochaine voiture. A ce jour plusieurs constructeurs seraient intéressés et des maquettes à l’échelle ont été présentées aux officiels. Parmi les éléments modifiés ,les courbes, les ailerons et la forme générale de la monoplace.

Toutes les directives concernant le développement de la voiture de 2011 seront connues d’ici quelque mois. Une chose est sûre, jamais l’IRL n’a exposé autant de dynamisme au cours de ces dernière années. Signe d’une volonté d’être à nouveau au sommet du sport automobile américain.