En 2002 sur le Lowe’s Motor Speedway’, McMurray avait décroché sa première victoire en carrière lors de son troisième depart en NASCAR Sprint Cup.

Il avait ainsi rejoint le club très fermé des 11 pilotes ayant décroché leur première victoire en si peu de temps. Il avait même été le plus précoce depuis 1963.

L’été dernier, McMurray avait surpris tout le monde en s’imposant sur le Daytona International Speedway, le circuit le plus connu de la NASCAR.

Sa victoire avait d’autant plus marqué les esprits qu’il s’était imposé devant Kyle Busch avec seulement 0.005 secondes d’avance, la deuxième arrivée la plus serrée de l’histoire de la NASCAR depuis l’introduction du chronométrage électronique en 1993.

McMurray a aujourd’hui plus que jamais besoin d’un second souffle. Il arrivera à Daytona en étant 24ème du classement général.

« J’ai l’impression d’avoir plus de succès sur les courses utilisant des plaques de restrictions, que ce soit à Talladega ou Daytona. En fait j’essaye de rouler avec les bonnes personnes [pour le draft] ».