Avec plus de 10 secondes d’avance après le dernier cycle de ravitaillements sous drapeau vert au 155ème tour, Kyle Busch s’est imposé confortablement au volant de sa Toyota n°18 de la Joe Gibbs Racing. Il a devancé sur la ligne son coéquipier Denny Hamlin lors des Dollar General 300 en NASCAR Nationwide Series vendredi soir sur le Chicagoland Speedway.

Cette cinquième victoire de la saison pour Busch, la 16ème de sa carrière, permet à la Joe Gibbs Racing d’égaler le record de victoire sur une saison avec un total de 13. La JGR est maintenant au même niveau que la Richard Childress Racing qui avait accumulé 13 succès sur 20 courses en 2007.

Sous le drapeau à damier, Hamlin était revenu à moins de quatre secondes au volant de sa Toyota n°32 de Todd Braun.

« C’est une sensation incroyable d’être là ce soir, » a déclaré Busch sur la ligne d’arrivée. « Nous n’étions pas aussi bons en début de course, mais nous avons fait quelques ajustements et la voiture à tout simplement pris vie. »

Si l’on combine les trois principales séries de la NASCAR, Busch possède désormais 13 victoires en 2008, six en NASCAR Sprint Cup, cinq en NASCAR Nationwide et deux en NASCAR Craftsman Truck Series.

« C’est clairement une année phénoménale. C’est le genre de choses qui n’arrivent pas très souvent. »

Hamlin s’était élancé depuis l’arrière du peloton grâce à une place provisionnelle de son propriétaire. Durant les qualifications, la voiture d’Hamlin a rencontré des problèmes mécaniques et son équipe à dû effectuer des réparations non autorisées par le parc fermé. En fin de course, Hamlin avait pourtant très probablement la voiture la plus rapide sur la piste mais l’écart avec Busch était vraiment trop grand pour espérer le rattraper à la régulière.

« Nous chassions vraiment ce n°18 lors du dernier run, » a expliqué Hamlin. « Il était tout simplement trop loin devant et nous ne pouvions pas le rattraper. »

Brad Keselowski, deuxième du classement général a terminé troisième. Il en profite pour réduire son retard sur le leader du championnat Clint Bowyer qui conserve tout de même 183 points d’avance.

Brian Vickers a terminé la course quatrième devant le poleman David Reutimann, Greg Biffle, Bowyer, Jeff Burton, Tony Stewart et le rookie Landon Cassill.

A noter que Tony Stewart était deuxième sur la grille au volant de la Toyota n°20, déjà 20 fois victorieuse cette saison, mais le nouveau propriétaire a manqué une vitesse lors du départ de la course. Kevin Harvick est arrivé en pleine vitesse et a percuté l’arrière de la voiture de Stewart endommageant les deux voitures.

Cette saison, Busch s’est imposé au volant de trois voitures différentes, la n°18, la n°20 et la n°32.