Mercredi, la NASCAR a décidé de prendre les choses en mains afin de mettre un terme à l’ultra domination de Toyota en Nationwide Series.

Les équipes Toyota viennent en effet de recevoir une demande de la NASCAR leur demandant de réduire la puissance de leurs moteurs avant la course de ce week-end à Indianapolis. En 2008, Toyota a remporté 14 des 21 courses dont 13 avec la Joe Gibbs Racing.

Les modifications demandées par la NASCAR devraient réduire d’environ 15 chevaux la puissance des moteurs Toyota.

Cette annonce a bien sûr fait pas mal de bruit chez Toyota où son directeur de la compétition Lee White a immédiatement réagit en se déclarant « extrêmement déçu » et en expliquant qu’il n’avait reçu aucune justification de la part de la NASCAR.

Il est cependant important de noter que l’évolution du règlement imposé par la NASCAR ne ciblait pas un constructeur en particulier, mais ceux utilisant des moteurs de nouvelle génération ce qui est uniquement le cas de Toyota. C’est cela qui selon la NASCAR offre un avantage non négligeable aux écuries du constructeur.