Scott Dixon a solidifié sa position en tête du classement général de l’IndyCar en remportant à Edmonton sa cinquième victoire de la saison lors des Rexall Edmonton Indy. Dixon s’impose avec 5,9327 secondes d’avance sur Helio Castroneves qui accuse désormais 65 points de retard au classement. Si Dixon a remporté sa cinquième course de la saison, le Brésilien a terminé pour la sixième fois de l’année à la seconde place.

C’est au 51ème tour que Dixon a réussi un très bon arrêt aux stands qui lui a permis de prendre la tête une fois que le reste du peloton était repassé par les stands. A compter du soixante-deuxième tour le pilote de la Ganassi comptait moins d’une seconde d’avance sur Castroneves jusqu’à ce que ce dernier ne rate son freinage au virage 1 au 86ème passage. Castroneves s’est alors retrouvé à plus de cinq secondes ce qui a permis à Dixon de gérer ses derniers tours de course.

Scott Dixon est devenu le quatrième pilote de l’histoire à remporter cinq courses d’IndyCar lors d’une même saison. Le record est toujours détenu par Dan Wheldon qui en 2005 en avait remporté six.

Vainqueur de la course d’Edmonton en 2006 alors que l’épreuve était inscrite au calendrier du Champ Car, Justin Wilson a pris la troisième place de l’épreuve alors que le Canadien Paul Tracy a réussi à terminer quatrième après s’être élancé depuis la quinzième place.

Oriol Servia a terminé cinquième devant Ryan Briscoe et Dan Wheldon. parti 27ème après avoir changé de moteur, Tony Kanaan est remonté jusqu’à la neuvième place. Le Brésilien s’est cependant montré déçu à l’arrivée estimant qu’il avait l’une des trois monoplaces les plus rapide de l’épreuve. Il a cependant relativisé vu qu’il était parti depuis la dernière place. Kanaan a également déclaré qu’il était prêt à revenir la saison prochaine.