Carl Edwards et son crew Chief Bob Osborne se disputent encore le rôle du stratège qui a prédit l’arrêt de la pluie et ainsi offert au champion en titre de la NASCAR Nationwide sa quatrième victoire de la saison, dimanche sur le Pocono International Raceway.

Avec le recul, les deux hommes devraient être crédité de cette décision, parce que c’est bien la stratégie qui a permis à Edwards de remporter sa quatrième victoire de la saison en NASCAR Sprint Cup et la 11ème de sa carrière.

Tony Stewart a terminé deuxième à 3.858 secondes. L’auteur de la pole position, Jimmie Johnson a coupé la ligne en troisième position après être tombé en panne d’essence dans le dernier virage.

Kevin Harvick a terminé quatrième malgré un tête à queue dans le tout premier tour de course. David Ragan, Clint Bowyer, Kasey Kahne, Mark Martin, Jamie McMurray et Jeff Gordon ont complété le Top-10 de cette épreuve sur la piste en forme d’ovale de Pocono.

Edwards est apparu comme un sérieux prétendant à la victoire lorsque la course a repris ses droits après plus de 40 minutes de drapeau rouge à cause de la pluie qui s’est invité à Long Pond au 131ème tour. Edwards, Johnson et Stewart faisaient alors partie des pilotes qui étaient repassés par les stands au tour 128 alors que 19 autres étaient restés en piste.

Lorsque la course a été relancée, ces 19 voitures avaient encore deux ravitaillements à faire contre seulement un pour les autres. C’est cela qui a fait la différence à l’arrivée.

Martin, Edwards et Johnson ont dominé les deux premiers tiers de la course menant respectivement 53, 36 et 33 des 131 tours, mais seul Martin, qui n’était pas rentré au stand au tour 128 pointait à l’avant du peloton quand la NASCAR a décidé de suspendre la course à cause de la pluie.

« Bob et moi n’étions pas sûr, » a déclaré Edwards. « J’avais vraiment peur d’avoir fait le mauvais choix. Mais Bob Osborne est très intelligent. Je suis vraiment fier de lui pour cette stratégie. Bob a fait du très bon boulot.

« Je penses que nous voulions tous les rentrer aux stands à 51%, mais après que la pluie se soit intensifiée, nous avons commencés à reprocher à l’autre d’avoir fait ce choix. »

Osborne, de son côté, soutient que c’est bien Edwards qui a prédit que la pluie allait s’arrêter et lui a donné assez de confiance pour le rappeler au stand.

« C’est cela que j’appelle un travail d’équipe. »

Stewart est très satisfait de sa deuxième place, son meilleur résultat depuis la course d’Atlanta, quatrième épreuve de la saison.

« Je suis content de la façon dont tout cela s’est terminé, » a expliqué Stewart. « Je veux dire, pour nous c’est comme une victoire. La voiture valait une 10ème place durant la majeure partie de la journée. Mais la pluie a changé le grip du circuit et notre voiture s’est beaucoup mieux comportée ensuite. »

Lorsqu’Edwards et Johnson sont rentrés aux stands au tour 128, Kahne a récupéré la première place suivi par Matt Kenseth, Denny Hamlin, Greg Biffle et Martin. Le vainqueur de la course du juin à Pocono, Kahne ne voyait pas la pluie s’arrêter et pensait que les officiels mettraient fin à la course sous drapeau rouge.

Mais la pluie s’est arrêtée et la course a été relancée Edwards et l’arrêt supplémentaire de Kahne l’a fait passer de la première à la septième place sous le drapeau à damier.

En tout début de course, alors que le peloton n’avait pas encore bouclé son premier tour, Joe Nemechek a envoyé Kevin Harvick en tête à queue dans le célèbre Tunnel Turn (virage n°2), mais Harvick a évité tout contact et s’est ensuite bagarré durant toute la course pour remonter.

En position difficile au championnat, Harvick n’a plus de joker s’il veut se qualifier pour les playoffs. A l’arrivée Harvick a coupé la ligne à une incroyable quatrième place et pointe désormais en 11ème position au classement de la NASCAR Sprint Cup.

Kenseth, qui a terminé 11ème sort du Top-12 et pointe désormais à la 13ème place à 11 points de Clint Bowyer.

A noter qu’avec sa 12ème place à l’arrivée Dale Earnhardt Jr. réduit son retard sur le leader du classement Kyle Busch qui a terminé 36ème après avoir été pénalisé par la NASCAR pour avoir coupé une ligne.