Après sa troisième place obtenue la semaine dernière dans des conditions dantesques, Marcos Ambrose a fait parler tout son talent pour enfin s’imposer en NASCAR. L’australien remporter les Zippo 200 sur le Watkins Glen International après avoir passé la majeure partie de la course dans le top-10.

Sur la ligne, le pilote de la Ford n°59 devance Kyle Busch, Matt Kenseth, Kevin Harvick et Dario Franchitti.

Dans la lutte pour le titre de champion, c’est Brad Keselowski qui effectue la bonne opération de la course en signant le sixième temps alors que Bowyer n’est que 23ème et Edwards 25ème. Celui qui était à juste titre présenté comme le moins bon des trois pilotes en lice pour le titre reprend donc la deuxième place à Edwards et se rapproche à 128 unités de Clint Bowyer.

Joey Logano n’en finit plus de surprendre. Après de très bons débuts sur les ovales, le jeune pilote de la Joe Gibbs Racing confirme sur les routiers. La concurrence est maintenant prévenue, Logano est bon quelque soit le type de circuit utilisé.

Jason Leffler, David Ragan et Brad Coleman complètent le top-10 de cette course.

Jimmie Johnson, qui s’était aligné sur cette course en vue d’engranger des informations pour demain, a terminé vingt-neuvième juste devant Dale Earnhardt Jr.. Les deux pilotes ont été obligés de repasser aux stands dans les derniers tours afin d’éviter la panne d’essence.

Douze pilotes ont dû abandonner, parmi eux Denny Hamlin victime de problèmes d’alimentation alors que Sam Hornish Jr. s’est retiré suite à un accident peu de temps avant la mi-course.