L’an dernier pour sa première course à domicile sur l’ovale de deux miles de Brooklyn, Brad avait eu le droit à une standing ovation lorsqu’il avait coupé la ligne en treizième position. Mais cette année le natif de Rochester-Hills revient au Michigan avec pour seul objectif la victoire.

Depuis sa première apparition sur le Michigan International Speedway l’an dernier, la situation de Brad Keselowski a bien changée. En 2008 il a été capable d’élever son niveau de jeu pour décrocher sa première victoire ainsi que sa première pole. Mais le plus important est qu’il est maintenant capable de se mêler à la lutte pour le titre.

Brad ne s’est jamais retrouvé aussi prêt de la tête du championnat puisqu’il n’est qu’à 128 points de Bowyer. Cet écart est aussi le plus petit entre Bowyer et son dauphin depuis le mois de mai.

« Mon modèle n’est autre qu’Alan Kulwicki lorsqu’il a gagné son championnat de NASCAR Sprint Cup Series en 1992. Il s’était crashé à Dover à six courses de la fin et comptait environ 280 points de retard sur le leader mais il a réussi à revenir pour l’emporter. Alors être à 128 unités de Clint n’est pas non plus le bout du monde » avoue Brad Keselowski.

« Nous avons besoin de gagner des courses. Et si nous nous imposons lors de plusieurs courses alors nous pourrons réduire très rapidement l’écart » ajoute Brad.

En 2007 Brad n’avait effectué que 27 départs pour le compte de la JR Motorsports et n’avait signé que cinq top-10. Cette année, alors que 24 courses ont été disputées, Brad compte 8 top-5 et 14 top-10.