La saison 2007 devait être le début d’une carrière victorieuse pour le pilote de la Dallara numéro #27 de l’écurie Andretti-Green Racing. Malheureusement des résultats en deçà des espèrances et quelques accidents ont émaillé la saison du fils de Michael.

Tous les regards se portaient alors sur 2008. Après avoir remporté le titre de « Rookie of the Year » en 2006, puis connu une saison difficile, Marco avait pu à la fois démontrer ses qualités et son habilité à gérer des situations difficiles. Las cette saison ressemble fort à la dernière. Après la course de l’Infineon Raceway à Sonoma, voici les statistiques de Marco :

  • 7ème au championnat avec 249 points de retard sur Scott Dixon.
  • 3ème pilote de son écurie au championnat, 120 points derrière Tony Kanaan (4ème au championnat) et 28 points derrière Danica Patrick.
  • 4ème au classement des pilotes ayant mené le plus de tours cette saison (330).
  • A mené huit courses et en a terminé neuf sur 15 départs.
  • A signé une Pole-Position.

Ses chiffres nous montrent clairement que sa pointe de vitesse est restée intacte. Le problème vient de sa capacité à terminer les épreuves. Trop souvent Marco a commis des erreurs lors de bagarres roues contre roues sur ovales. S’il veut devenir un prétendant régulier à la victoire et au titre de champion, il devra se montrer plus patient et peut-être se contenter de places d’honneurs plutôt que de se précipiter sur le pilote le précédant.

Les deux années difficiles que connaît le petit Andretti sont très semblables aux saisons 1984 et 1985 que son père a vécu après son année de rookie en 1983. Le déclic pour Michael a été sa victoire dans les rues de Long Beach en 1986. A partir de ce moment il devint un vainqueur régulier chaque année jusqu’en 2002, date à laquelle il a signé sa dernière victoire en carrière (la 42ème), à Long Beach bien entendu.

Pour Michael, deux erreurs sont imputables à Marco :
« Honnêtement, il a une année difficile. Je pense que si vous regardez, il a eu probablement deux erreurs dont il est responsable(la casse de l’arbre de transmission dans les stands à Motegi et Milwaukee). Je pense qu’il a été accusé pour d’autres. Il n’a alors pas eu de chance, particulièrement sur des pistes où il allait faire un bon résultat.« 

« Où je suis le plus fier… en dehors des courses est surement 80% du temps, les réglages de la voitures ont progressé par rapport à ce que nous avions développé. C’est ce qui a été très impressionnant. L’année dernière, il commençait à poser de bonnes bases, mais de partir où il était en fin de saison passée et de voir où il est aujourd’hui, c’est comme si vous aviez deux personnes différentes.« 

Mis à part les problèmes vus précédemment, d’autres pilotes comme Graham Rahal, Ed Carpenter, Scott Dixon pensent que Marco pourrait prendre davantage d’envergure dans une écurie autre que celle de son père. Voici ce que pense Ed Carpenter qui pilote lui, pour son beau-père Tony Georges :
« Je pense qu’il y a plus de pression parce que vous voulez toujours faire plaisir à vos parents, plus qu’à n’importe qui. Mais d’un autre côté il y a moins de pression, parce que vous êtes dans un environnement stable, courir pour la famille.« 

Graham Rahal : « Je pense que piloter pour AGR l’affaiblit. Pour sa réputation il aurait été préférable d’être avec quelqu’un d’autre pour en quelque sorte prouver ce qu’il a fait lui-même. Mais vous savez quoi ? La famille (ndlr : Andretti) a toujours fonctionné comme ça. Si vous regardez Mario et Michael, ils ont toujours piloté ensemble. Michael veut que Marco pilote pour lui. C’est juste des mentalités différentes à ce sujet. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution.« 

La fin de saison sera donc très importante pour Marco et elle pourrait conditionner la saison 2009 qui sera cruciale pour son avenir. Soit il atteindra les sommets soit il sera condamné à faire uniquement des coups d’éclats.