Avec près de 15 secondes d’avance sur Justin Wilson à l’issue de la seconde salve de ravitaillements, la victoire ne semblait pas pouvoir échappé à Helio Castroneves. Pourtant le pilote Penske allait une nouvelle fois se classer second d’une course.

C’est au 73ème tour que Justin Wilson a pris la tête à Helio Castroneves lorsque ce dernier a été contraint par les officiels de laisser passer le Britannique après l’avoir gêné lors du restart. Lors de l’interview d’après course, le Brésilien a bien entendu plaisanté, mais s’est dit prêt pour la finale qui se déroulera sur le Chicagoland Speedway la semaine prochaine.

Parti depuis la pole position, Scott Dixon allait mener les quinze premiers tours de l’épreuve de Détroit avant de laisser les commandes à son grand rival pour le titre. En menant 53 tours, Castroneves s’est assuré les trois points de bonus alloués au pilote qui parcours le plus grand nombre de tours en tête.

Engagé dans une stratégie décalée, Scott Dixon n’allait pouvoir remonter sur les leaders et de se contenter de la cinquième place à l’arrivée de la course. Le Néo-zélandais ne compte plus que trente longueurs d’avance sur Castroneves avant la course de Chicago. Dixon peut donc se contenter d’une huitième place la semaine prochaine pour décrocher son second titre de champion IndyCar.

La course était initialement prévue pour un total de 90 tours mais seulement 87 d’entre eux ont pu être bouclé puisque l’épreuve a atteint la limite de 2 heures.

Vainqueur l’an dernier, Tony Kanaan doit se contenter de la troisième place cette année devant Oriol Servia. Le top-10 est complété par Ryan Hunter-Reay, Bruno Junqueira, Will Power, Ryan Briscoe et A.J. Foyt IV.

Vidéo © IndyCar.com :