Vidéo © IndyCar.com

Après avoir signé quatre succès en Champ Car World Series, Justin Wilson a décroché sa première victoire en IndyCar. Cela faisait près d’un an que le Britannique ne s’était plus imposé (Assen le 2 septembre 2007.).

Avant cette course le meilleur résultat de Wilson était une troisième place à Edmonton.

La Newman/Haas/Lanigan Racing enregistre sa seconde victoire de la saison, puisque Graham Rahal s’était imposé à St. Petersburg en début d’année.

Wilson est devenu le neuvième vainqueur différent cette année. C’est la cinquième année, que neuf pilotes s’impose en une saison, un record. Lors des saisons 1996/1997, 2002, 2003 et 2005 neuf pilotes différents avaient eu les honneurs de la victory lane.

Helio Castroneves a lui aussi établi un nouveau record celui du plus grand nombre de secondes places en une saison, puisqu’il a signé sa huitième dans les rues de Détroit. Il s’est cependant assuré des trois points de bonus pour avoir mené le plus grand nombre de tours.

Castroneves est désormais seul second au classement des pilotes ayant pris le plus grand nombre de départs consécutifs en IndyCar avec 111. Le record est toujours détenu par Scott Sharp avec 138.

Troisième à Détroit, Tony Kanaan a signé son septième podium de la saison.

Oriol Servia a pris la quatrième place de la course, son quatrième top-5 de la saison.

Pour la treizième fois de la saison, Scott Dixon s’est classé dans le top-5 en prenant la cinquième place de l’épreuve de Détroit.

Scott Dixon a mené 18 tours à Détroit ce qui porte son total à 885 sur l’année. S’il parcourt cinq tours en tête sur le Chicagoland Speedway, alors il battra le record établi par Tony Kanaan en 2004.

Bruno Junqueira a gagné 17 positions pour se classer septième. Son second top-10 de l’année.

Will Power a pris la huitième place ce qui constitue son quatrième top-10 cette année.