Leader du championnat, Scott Dixon est très à l’aise sur cet ovale puisqu’en cinq départs il compte trois secondes places dont une l’an dernier alors qu’il était tombé en panne d’éthanol dans le dernier virage, alors qu’il était en tête.

« C’est un ovale très difficile. L’un de ceux qui vous produit de très belles courses et la course pour le titre est souvent très serrée. C’est exactement ce que les fans recherchent » affirme le Néo-zélandais de la Target Chip Ganassi Racing.

« N’avoir jamais gagné ici a quelque chose de frustrant et l’on va tout faire ce week-end pour s’imposer, même si d’autres pilotes voudront faire de même » ajoute Dixon.

En regardant les statistiques de Scott Dixon cette année sur les ovales d’un mile et demi, la victoire est un objectif tout à fait à portée. En effet, sur les cinq courses qui se sont disputées cette année sur des ovales d’un mile et demi Scott Dixon s’est imposé à Homestead-Miami, au Texas Motor Speedway et au Kentucky Speedway, alors qu’il n’a pu faire mieux que troisième sur le Twin Ring Motegi et au Kansas Speedway soit une place moyenne à l’arrivée de 1,8 !

« Je crois qu’il faudra faire la même chose ce week-end que ce que nous avons fait tout au long de l’année. Je vais essayer de me qualifier en pole et de remporter la course » conclut Scott Dixon.

Helio Castroneves n’a plus son destin entre ses mains et son premier sacre en IndyCar passe par une victoire ou une seconde place tout en comptant sur une contre-performance de Dixon. En six départs sur l’ovale de l’Illinois, Helio a une seconde place pour meilleur résultat et trois quatrièmes places dont une en 2007.

Même si Dixon est la référence sur les ovales d’un mile et demi cette année, les statistiques de Castroneves sur ces ovales sont l’un d’être ridicules puisqu’il s’est classé second à Motegi au Texas et au Kentucky alors qu’il a pris la quatrième place sur l’Homestead-Miami Speedway et au Kansas soit une place moyenne à l’arrivée de 2,8.

« Nous avons eu des résultats mitigés sur les ovales d’un mile et demi ces dernières années. Depuis 2002 j’ai quatre top-4 à Chicago et cette année j’espère bien pouvoir monter le grillage. Je suis prêt pour ce week-end et avec huit secondes places cette année, nous avons envie de revenir sur la victory lane » déclare le Brésilien du Team Penske.