Vidéo © IndyCar.com

Le retour de Ryan Briscoe sur le Chicagoland Speedway ne pouvait pas mieux se faire. Pour sa première visite sur l’ovale de 1.5 mile depuis son terrible crash en 2005, le pilote de la Team Penske a décroché la pole position des PEAK Antifreeze & Motor Oil Indy 300, dernière course de la saison d’IndyCar Series.

Briscoe, dernier à s’élancer lors des qualifications, a bouclé ses quatre tours chronométrés en 1:41:4190 à 215.818 mph de moyenne volant ainsi la pole au leader du championnat Scott Dixon, qui détenait le meilleur temps avec un 1:41.5435 à 215.553 mph.

Dixon s’élancera depuis la deuxième place sur la grille et aura donc un gros avantage dans sa quête d’un deuxième titre de champion sur son rival Helio Castroneves pénalisé pour avoir coupé la ligne blanche. Castroneves s’élancera de l’arrière du peloton à la 28ème et dernière place.

Dixon possède 30 points d’avance sur Castroneves au championnat et il sera sacré champion s’il termine au moins huitième.

Les coéquipiers de la Andretti Green Racing Danica Patrick, Tony Kanaan et Marco Andretti ont respectivement réalisés les troisième quatrième et cinquième temps des qualifications.

A noter également la pole position décrochée par Raphael Matos en catégorie Firestone Indy Lights. Le leader du championnat devance Richard Antinucci de quatre points, le plus petit écart dans l’histoire de la série avant la dernière course de la saison. Antinucci s’élancera depuis la neuvième place sur la grille.

Ana Beatriz a signé le deuxième temps des qualifications, sa troisième première ligne de la saison.