© Todd Warshaw/Getty Images for NASCAR

Les dix derniers tours des Chevy Rock & Roll 400 sur le Richmond International Raceway se sont résumés à une bataille entre Jimmie Johnson et Tony Stewart. C’est finalement le pilote de la Hendrick Motorsports qui a eu le dernier mot. Il s’impose donc devant Stewart.

Originaire de la Virginie, Denny Hamlin a offert à ses supporters la troisième place, juste devant Dale Earnhardt Jr.. Ce dernier a pris sa revanche sur Kyle Busch en l’envoyant en tête-à-queue, même si cette manœuvre est plus un fait de course qu’une erreur de l’un des pilotes.

David Ragan qui était toujours à la lutte pour décrocher son billet pour les playoffs s’est retrouvé virtuellement qualifié pendant la course mais il a eu maille à partir avec son coéquipier Matt Kenseth, ce qui a ruiné les chances de qualifications du jeune pilote de la Roush Fenway Racing. C’est donc Clint Bowyer qui arrache sa place pour le Chase.


© Todd Warshaw/Getty Images for NASCAR

Mark Martin, cinquième, devance Jeff Burton, Kevin Harvick, Jeff Gordon, David Reutimann et Kurt Busch.

La course s’est donc déroulée en diurne suite au report de toutes les activités sur l’ovale de Richmond du fait de l’ouragan Hanna. C’est sous un beau ciel bleu que les 43 pilotes se sont élancés et c’est Kyle Busch qui a mené les premiers tours.

Parti septième, Kevin Harvick a pris la tête au 29ème tour avant que la NASCAR ne sorte un drapeau jaune technique au 35ème tour afin que toutes les écuries puissent vérifier l’usure des pneumatiques.

Lors de ce premier arrêt collectif, Harvick a conservé la tête alors que Dale Earnhardt Jr. a ravi la deuxième place au leader du championnat. Jeff Gordon est ressorti quatrième devant Denny Hamlin, Jimmie Johnson, Tony Stewart, David Ragan, Clint Bowyer et Carl Edwards.


© Jerry Markland/Getty Images for NASCAR

La lutte entre Ragan, Bowyer et Kasey Kahne a bien évidemment tenu en haleine les spectateurs présents, mais c’est finalement Clint Bowyer qui a validé son billet pour le Chase.

La Roush Fenway Racing n’aura pas été à la fête trop longtemps lors de cette course, puisqu’un incident entre Ragan et Kenseth allait hypothéquer les chances du pilote de la Ford n°6 pour le Chase.

Carl Edwards allait être victime d’une crevaison au tour 71, alors que Greg Biffle a lui aussi rencontré des problèmes. Jamie McMurray a quant à lui terminé à une anonyme vingt-neuvième place.


© Rusty Jarrett/Getty Images for NASCAR

L’ancien pilote de Formule 1 Juan Pablo Montoya n’a pas été très en réussite lors de cette course puisqu’il est allé dans le mur au tour 163, ce qui a eu pour but de créer une réaction en chaîne impliquant plusieurs pilotes dont Elliott Sadler. Montoya a terminé 31ème, six places devant le pilote de la Gillett Evernham Motorsports.

Les douze pilotes qualifiés pour l’édition 2008 des playoffs sont : Kyle Busch, Carl Edwards, Jimmie Johnson, Dale Earnhardt Jr., Clint Bowyer, Denny Hamlin, Jeff Burton, Tony Stewart, Greg Biffle, Jeff Gordon, Kevin Harvick et Matt Kenseth.