Kyle Busch a réussi à résister à Mike Bliss et Brad Keselowski lors du green/white/checkered flag pour remporter les Camping World RV Sales 400. Le pilote de la Joe Gibbs Racing aura mené 157 des 207 tours pour s’imposer. C’est un accident impliquant Landon Cassill et Steven Wallace au 199ème tour qui a forcé les officiels à utiliser la règle du green/white/checkered pour la huitième fois de la saison en Nationwide.

Pour la huitième fois de la saison, Kyle Busch s’est donc imposé, c’est également son dix-neuvième succès dans la deuxième division de la NASCAR.

Depuis la suspension de Jason Ratcliff suite aux infractions constatées au Michigan, c’est Joel Wideman qui officie en tant que chef d’équipe et il a été supervisé par Steve Addington, l’habituel chef d’équipe de Kyle en NASCAR Sprint Cup Series. Wideman était ce week-end le troisième crew chief en autant de course pour la Toyota Camry n°18.

« Toute l’équipe a fait du bon boulot. Joel a fait du bon travail sur le muret des stands. Nous avions une voiture phénoménale et très plaisante à conduire » a affirmé le vainqueur de la course en interview sur la victory lane.

« Je suis très content de ce résultat, même si toute l’équipe voulait remporter cette course » a déclaré Mike Bliss à l’issue de l’épreuve. Bliss aura mené 44 tours.

Brad Keselowski a pis la troisième place de l’épreuve devant Scott Wimmer et Carl Edwards. Denny Hamlin, qui pilotait la n°32 de la Braun Racing sur cet ovale de Dover, s’est classé sixième devant Jason Leffler, Jamie McMurray, David Ragan et Clint Bowyer.

Le leader du classement général aura souffert sur le Dover International Speedway notamment au centième tour lorsque lors d’un ravitaillement sous drapeau jaune il a été forcé de taper le mur extérieur des stands après Carl Edwards ait été obligé de le tasser suite à la sortie de David Reutimann de son pitbox.

L’avant de la Chevrolet ayant été endommagé, Bowyer a été forcé de repasser par les stands afin de réparer. Reparti avant dernier dans le tour, le pilote de la Richard Childress Racing est remonté petit à petit et a profité des accrochages des uns et des autres en toute fin de course pour accrocher un top-10.