© Grant Halverson/Getty Images for NASCAR

On arrête plus Greg Biffle. Pour la deuxième semaine consécutive, Biffle a dominé le peloton et remporté l’épreuve des Camping World RV 400 Presented by AAA sur le Dover International Speedway.

Biffle, qui a roulé avec les leaders pendant la majeure partie de la journée, a haussé le ton dans les 24 derniers tours en mettant son coéquipier Matt Kenseth sous pression pendant 15 tours avant de finalement prendre l’avantage à huit tours de l’arrivée.

Tour après tour, les deux pilotes de la Roush Fenway Racing nous ont offert un superbe duel, propre, alors que Biffle tentait de passer Kenseth à l’intérieur. Kenseth n’a rien lâché et Biffle a soudainement attaqué à l’extérieur. Les deux voitures se sont touchées et Biffle est ressorti en tête du virage.

Carl Edwards, qui s’est joint à la bagarre pendant plusieurs tours a finalement terminé troisième offrant un triplé à la Roush Fenway Racing.

Mark Martin a terminé quatrième devant le double champion en titre de la NASCAR Sprint Cup Jimmie Johnson.

Kevin Harvick, Jeff Gordon, Clint Bowyer, Jeff Burton et Michael Waltrip ont complété le Top-10.


© Jeff Zelevansky/Getty Images for NASCAR

A noter que huit des pilotes dans le Top-10 à l’arrivée sont en course pour le titre.

Tony Stewart, un autre pilote qualifié pour le ‘Chase’ a terminé 11ème. Denny Hamlin a coupé la ligne à la 38ème place et l’ancien leader du championnat Kyle Busch a connu une nouvelle course désastreuse terminant 43ème.

La course s’est animée très rapidement puisque dès le premier tour, l’ancien champion Kurt Busch est parti à la faute après un contact avec David Gilliland. La Dodge n°2 est allé percuter le mur extérieur du ‘Monster Mile’.

Un peu plus tard, c’est le pilote Canadien Patrick Carpentier qui a perdu le contrôle de sa Dodge dans le virage un. Il est venu toucher Carl Edwards mais heureusement sans conséquence pour le leader du classement général.

Jeff Gordon, parti depuis la pole position pointait alors en tête du peloton devant Hamlin, Kenseth, Jamie McMurray, Martin, Dale Earnhardt Jr., David Reutimann, Bowyer, Kyle Busch et Martin Truex Jr..

Au 31ème tour, McMurray a pris l’avantage sur Gordon et a rapidement fait le trou avec ses poursuivants.

Joe Nemechek a déclenché une nouvelle neutralisation au tour 64 quand sa Chevrolet a crevé et qu’il est allé percuter le mur.


© Chris Graythen/Getty Images

Lors du restart, c’est Kenseth qui a récupéré la première place grâce à un excellent ravitaillement. Il était alors suivi de Gordon, Martin, McMurray et Edwards. Reutimann, Johnson, Bowyer, Burton et Biffle complétait le Top-10.

McMurray a, une nouvelle fois, réussi à prendre l’avantage sur Gordon au 83ème tour. Ce dernier a alors un peu perdu pied et chuté à la cinquième place derrière Kenseth, McMurray, Martin et Edwards.

Plusieurs pilotes se sont montrés très rapides lors de ces 100 premiers tours comme Tony Stewart, remonté de la 33ème à la 15ème place ou encore Juan Pablo Montoya qui pointait à la 17ème place après s’être élancé 35ème sur la grille.

Earnhardt a forcé les officiels à sortir un nouveau drapeau jaune au tour 141 quand il a perdu le contrôle de sa voiture qu’il trouvait sous vireuse depuis déjà pas mal de tours.

Presque au même moment, la Toyota de Kyle Busch a commencé à fumer. Lors du restart au tour 148, Kenseth menait le peloton devant Edwards, Martin, Gordon et Biffle. Earnhardt et Kyle Busch pointaient respectivement à la 22ème et 36ème place.


© Grant Halverson/Getty Images for NASCAR

En allant frotter le mur, AJ Allmendinger a déclenché une nouvelle neutralisation quelques tours plus tard.

Lors du restart, Robby Gordon est venu percuter McMurray, qui tentait de lui prendre un tour en passant à l’extérieur du virage 4. Les deux voitures sont parties en tête à queue. Cet accident a mis fin aux espoirs de McMurray de bien figurer même s’il a pu reprendre la piste.

Sam Hornish Jr. a été à l’origine de la septième neutralisation lorsqu’il a tapé le mur après avoir été poussé par une autre voiture.

Durant ce drapeau jaune, la voiture de Kyle Busch est rentrée au garage pour tenter d’identifier le problème. Busch était intouchable durant les deux premiers tiers de la saison en remportant pas moins de huit courses faisant de lui un favori logique pour le titre en fin d’année. Mais après deux courses difficiles il est maintenant 12ème du classement à 210 points de Carl Edwards.

Grâce au jeu des ravitaillements, peu après la mi-course, Johnson pointait en tête devant Ryan Newman et Dave Blaney. Gordon venait ensuite avec Montoya dans son pare choc, suivis de Reutimann, Allmendinger, Hamlin, Edwards et David Gilliland.