Vainqueur de huit courses avant le début du chase, en tête du championnat après la fin de la saison régulière, Kyle Busch pouvait entrevoir les playoffs avec une grande sérénité et avec le statut de grand favori. Mais son début de chase est un véritable calvaire et Kyle semble déjà avoir tout perdu en seulement trois courses…

Les malheurs du pilote de la Toyota n°18 ont commencé dès le début des playoffs sur le circuit du New Hampshire. Une voiture mal réglée ainsi qu’un contact avec le mur ont entrainé la casse de la swaybar de Kyle Busch. Ce dernier a finalement terminé 34ème après une très longue journée mais ne pointait qu’à 74 points de la tête du championnat. Tout n’était donc pas encore perdu pour l’ex leader du championnat.

L’épreuve de Dover tombait bien pour Busch qui avait remporté la première course sur cet ovale en début de saison. Sa victoire le samedi en Nationwide avait du lui remonter le moral, mais rien ne s’est passé comme prévu sur le ‘Monster Mile’. Une casse moteur a mis fin à ses espoirs dès le milieu de course. Dernier de ce rendez-vous, Kyle comptait déjà 210 points de retard à l’issue de cette épreuve et était dernier des playoffs.

Deux jokers étant déjà utilisés, Kyle Busch n’avait plus le droit à l’erreur au Kansas. Mais le sort s’en est encore mêlé et le pilote Toyota n’a pu faire mieux que 28ème après une course passée avec une voiture très moyenne et en proie avec des problèmes mécaniques. Toujours dernier du championnat, Kyle pointe maintenant à 311 points du leader du classement Jimmie Johnson et ne sera très vraisemblablement pas champion cette année.

Si ce système de playoffs n’était pas en place, Kyle Busch pointerait actuellement à la troisième place du championnat derrière Carl Edwards et Jimmie Johnson, avec 124 points de retard sur le pilote Ford et 49 sur le double champion sortant de la NASCAR Sprint Cup.

Le début de playoffs cauchemardesque du pilote de la Gibbs Racing est-il entièrement à mettre sur le dos de la malchance ? Oui et non. Non car Kyle Busch n’a pas décidé d’avoir tous ces problèmes en début de playoffs et la malchance le touche au plus mauvais moment de la saison. Au vue de sa saison régulière, ses résultats actuels sont tout sauf mérités.

Mais Kyle Busch a aussi fait quelques erreurs lors des trois dernières courses. Pas grand-chose à dire du côté du rendez-vous du Kansas, mais si Kyle a cassé sa swaybar au New Hampshire à cause d’une voiture difficile à conduire, c’est tout de même lui qui l’a mise dans le mur même si le fait d’avoir une mauvaise voiture n’était pas de sa faute, loin de là.

Au lieu d’attendre patiemment les premiers arrêts aux stands afin de régler correctement sa voiture, Kyle se serait-t-il un peu surpassé au point d’attaquer au moment le plus dangereux pour lui au point de tout perdre ? Possible, mais cela fait aussi partie du charme de ce pilote qui est un inlassable attaquant mais pas un ‘épicier’.

Même punition même motif à Dover. Kyle serait-il donc responsable de la casse de son propre moteur ? A en juger par les caméras embarquées il n’y était pas étranger. En effet Kyle sortait complètement en survirage des virages deux et quatre et son moteur était constamment en sur-régime au passage des deux petites bosses en sortie de ces deux virages, ce qui aurait donc pu entrainer cette casse moteur. Cela ne se produisait pas chez les autres pilotes et Kyle souffrait donc d’un problème de réglages. Mais encore une fois, lever le pied légèrement de l’accélérateur n’aurait-elle pas été une solution plus sage et surtout beaucoup moins risquée?

Au final et à moins d’un improbable renversement de situation, Kyle Busch à donc d’ores et déjà perdu le championnat. Malchanceux mais peut-être aussi un peu trop agressif, il pourra certes encore jouer la victoire en cette fin de saison, mais il ne sera pas champion 2008. Malgré son statut d’archi favori après la saison régulière…