Malgré un début de chase complètement raté en NASCAR Sprint Cup, le jeune Kyle Busch a encore de la motivation sur la piste. Ni la pluie ni Jeff Burton n’auront pu l’empêcher de visiter la victory lane pour la vingtième fois de la saison en cumulant toutes ses victoires dans les trois principales séries de la NASCAR.

Busch a mené 137 des 200 tours pour finalement s’imposer avec 0.662 seconde d’avance sur la pilote RCR Jeff Burton. Brian Vickers, qui a finalement dû utiliser son mulet suite à son crash lors des qualifications, a terminé troisième devant le leader du championnat Clint Bowyer qui devance lui même Carl Edwards.

Au championnat l’écart entre Bowyer et Edwards est toujours de 196 points puisqu’Edwards a mené un tour au contraire du pilote RCR. C’est donc le statu quo entre les deux hommes.

Kevin Harvick, Kelly Bires, Brad Keselowski, le poleman Jamie McMurray ainsi que Mike Wallace complètent le top-10 de ce rendez-vous.

« Nous avons vraiment d’excellentes voitures cette année » déclarait la pilote Gibbs après l’arrivée. Parti depuis la seizième place sur la grille, Kyle Busch remontait assez vite aux avants postes. « Cette saison de Nationwide est extraordinaire pour nous » déclarait le vainqueur après l’arrivée.

Second de la course, Jeff Burton disputait ici son dernier départ en Nationwide de la saison. Malheureusement pour lui, il n’y aura pas remporté la poindre épreuve cette année.

A noter que la course a été neutralisée à treize reprises et deux fois les officiels auront dû sortir le drapeau rouge pour cause de pluie. Au total la course s’est déroulée en 4h04 !