Le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup, Jeff Gordon, a un moment semblé en mesure de décrocher sa première victoire de la saison samedi soir lors des Bank of America 500 sur le Lowes Motor Speedway. Le pilote de la Chevrolet n°24 a pris la tête du peloton au tour 204 et a ensuite dominé ses adversaires pendant 47 tours.

Comme pour beaucoup de pilotes samedi soir, il était plus facile de rouler à l’avant, sans personne pour modifier le flux d’air, que dans le peloton. En perdant la première place, Gordon a ensuite rencontré des problèmes de tenue de route – comme son coéquipier Jimmie Johnson – et il a dû se contenter d’une huitième place à l’arrivée.

Gordon, comme les autres, s’est déclaré très frustré par cette différence de performance entre la voiture de tête et celles coincées dans le peloton.

« Je suis tellement frustré. C’est incroyable comme ma voiture était rapide à l’avant du peloton. Elle était comme sur des rails. C’était comme si j’avais la meilleure voiture sur la piste et puis d’un coup la pire de toutes, quand je me suis retrouvé à cinq places derrière. »

A noter que Gordon a frotté le mur à deux reprises en tout début de course et que ses mécaniciens ont effectués des ajustements lors des ravitaillements pour tenter de corriger la tenue de route de la Chevrolet n°24.

Gordon pointe désormais à 245 points du leader du championnat, son coéquipier Johnson alors qu’il ne reste que cinq courses au calendrier. Pour son crew chief, la course au titre est terminée sauf grosse surprise. Reste maintenant à décrocher au moins une victoire cette saison…. Martinsville arrive au bon moment…