L’IndyCar se rend ce week-end en Australie sur le circuit urbain de Surfers Paradise, épreuve mythique de la monoplace américaine. Et quoi de mieux pour terminer une saison que de se rendre dans un endroit paradisiaque, pour effectuer une course hors-championnat et donc sans enjeu avec les changements de la saison 2009 ? Oui la réponse semble difficile.

Pour les pilotes de l’écurie KV Racing Technology et Penske, il est important de bien figurer devant un public qui en plus du champion Scott Dixon soutiendra le régional de l’étape Will Power qui a toujours bien figuré, et le voisin Ryan Briscoe.

Voici les déclarations de l’Australien dont le meilleur résultat est une 12ème place :
« Je suis allé là-bas trois fois maintenant. La première année j’ai été sorti par mon coéquipier. La deuxième année, je me suis fais mettre dehors par Sébastien Bourdais. L’année dernière on m’a fait sortir juste devant une voiture et ça nous a forcé à aller au fond du peloton. Nous avions un aileron avant endommagé, une suspension abîmée, et pour finir j’ai été accroché par Katherine Legge.« 

« C’est un circuit où j’ai toujours été rapide sans avoir réussi à briser la malchance. Donc je veux faire la course et obtenir une bonne position à l’arrivée.« 

« Ca signifie beaucoup pour moi de courir en Australie, spécialement quand on considère que c’est chez moi là-bas. Nous avons une maison à Gold Coast. J’ai été et je sors là-bas toute ma vie. C’est un super évènement pour moi. Je veux juste finir ce que j’ai commencé.« 

Pour Ryan Briscoe, ce sera sa seconde apparition en IndyCar dans les rue de Surfers Paradise. Après sa très bonne saison avec l’écurie Penske couronnée par deux victoires, il aura à cœur de briller en vue de la saison 2009.

Voici ses déclarations :
« Je n’ai pas fait beaucoup de courses en Australie. J’ai commencé en karting mais je suis parti en Europe à 15 ans et j’ai vraiment couru en Europe et aux Etats-Unis pendant toute ma carrière. J’ai seulement pris part à la course de Champ Car en 2006 et une course d’ouverture en 2002.« 

« Ca va être sympa. Je vais passer quelques jours à la maison avant et après la course. Je vais avoir des amis et la famille sur le circuit. Je pense que ça va être une bonne occasion pour nous de se préparer pour les deux premières courses de la saison prochaine. J’ai un nouvel ingénieur, donc ça va être une bonne chance d’avoir un avant-goût de la saison 2009.«