Lors des Kobalt Tools 500 du mois de mars dernier sur l’Atlanta Motor Speedway, Jeff Gordon avait signé la pole position avant de prendre la cinquième place de l’épreuve remportée par Kyle Busch.

La Hendrick Motorsports est très à l’aise sur cet ovale puisqu’elle a remporté quatre des dix dernières courses courues en Géorgie. Ce pourrait donc être le déclic dont Jeff Gordon est à la recherche depuis de nombreuses semaines.

Les dernières courses disputées sur des ovales d’un mile et demi sont plutôt encourageantes pour Gordon qui avait pris la quatrième place au Kansas alors qu’il était atteint d’un syndrome grippal. Il y a une dizaine de jours sur le Lowe’s Motor Speedway, Jeff Gordon était allé heurter le mur en début de course à deux reprises avant de se classer huitième.

Cependant depuis le début du Chase, le pilote de la Hendrick Motorsports ne semble pas être en mesure d’améliorer son niveau de jeu au contraire de son coéquipier Jimmie Johnson. En effet, Gordon est capable de mener en début de course, comme il l’a montré à Martinsville, mais dès que la course bascule dans son dernier quart, Jeff a la fâcheuse tendance à rétrograder petit à petit.

C’est sur l’ovale d’Atlanta que Gordon a effectué ses débuts en NASCAR Sprint Cup Series, c’était lors de la dernière épreuve de la saison 1992. Depuis, Jeff a effectué trente-deux courses à Atlanta et il compte quatre victoires, deux poles, treize top-5 et vingt top-10.