Carl Edwards n’avait tout simplement pas d’adversaires à sa taille samedi soir sur le Memphis Motorsports Park. Parti depuis le fond du peloton, Carl Edwards n’aura mis que 44 tours avant d’intégrer le top-10 et 25 autres afin de s’emparer de la tête de la course.

Edwards a mené les 184 derniers tours des Kroger 250 pour aller s’imposer avec une facilité déconcertante lors du green-white-checkered final avec 0.147 seconde d’avance sur David Reutimann. Kenny Wallace ainsi que les deux jeunes pilotes Austin Dillon et Joey Logano complètent le top-5 de ce rendez-vous.

Chase Miller termine sixième et dernier dans le tour au volant de la Dodge n°9 de chez Evernham. Mike Bliss termine septième et seul pilote à un tour alors que David Ragan, Steve Wallace et David Stremme complètent le top-10 de cette course. Les trois derniers pilotes cités ont terminé à deux tours tout comme le jeune Cale Gale, onzième de cette épreuve pour le compte de la KHI.

Edwards a fait le tri dans le peloton lors d’un très long drapeau vert vers le milieu de course. Au drapeau jaune suivant, seuls cinq pilotes étaient encore dans le tour du leader et seuls les trois suivants comptaient un tour de retard. Dès la huitième place, tous les pilotes étaient à eux moins deux tours, notamment Clint Bowyer et Brad Keselowski.

Le premier drapeau jaune est intervenu dès le premier virage lorsque Brad Keselowski se faisait pousser par Jason Keller et partait immédiatement en tête à queue. Lors du drapeau jaune suivant, Keselowski faisait le chois de réparer plus longuement mais malheureusement pour lui ses deux tours de perdus n’auront jamais été rattrapés.

Le leader Clint Bowyer du championnat n’a pas non plus été épargné par les problèmes. Parti du fond de peloton avec tous les pilotes présents à Atlanta en NASCAR Sprint Cup (David Ragan, Carl Edwards, David Reutimann, Marcos Ambrose et lui même), Bowyer remontait avec Edwards dans le peloton avant de sa faire décrocher et d’expédier Marcos Ambrose en tête à queue pour la seconde neutralisation de la journée. Bowyer ne fût jamais vraiment dans le rythme ensuite et termine seizième juste devant Brad Keselowski, à trois tours.

Cette contre performance de Bowyer permet à Edwards de revenir à 116 points de Bowyer au championnat alors qu’il reste seulement trois courses au calendrier. En revanche, Brad Keselowski est repoussé à 289 points du pilote RCR et ses dernières chances de titre se sont donc évaporées.

Carl Edwards s’emparait définitivement de la tête de la course au tour 69 et disposait de plus de 10 secondes d’avances sur Joey Logano après la salve de ravitaillement sous drapeau vert trente boules plus tard. Le drapeau jaune suivant fût sorti après le tête à queue de Clint Bowyer qui n’était déjà pu dans le rythme de la tête de course au tour 124.