Pour son premier départ en Truck Series, Ryan Newman n’a pas fait les choses a moitié. Crédité du meilleur temps lors de l’unique séance d’essais, Newman a continué sur sa lancée pour s’offrir sa première victoire en Truck Series dès son premier départ.

Ryan Newman deviens seulement le quatrième pilote à remporter une course de Truck dès son premier départ. Mike Skinner, Robert Pressley et Kasey Kahne avaient fait de même respectivement en 1995, 2002 et 2004.

Les deux équipiers de la Kevin Harvick Incorporated se sont échangé le commandement plusieurs fois dans les derniers tours de la course. Newman a définitivement pris l’avantage sur Hornaday dans la ligne droite arrière lors du dernier tour pour finalement s’imposer avec 0.377 seconde d’avance sur le triple champion de la série.

Denny Hamlin a terminé troisième des E-Z-GO 200 devant Todd Bodine et Scott Speed. Erik Darnell, Johnny Benson, Kyle Busch, TJ Bell et Brian Scott (meilleur rookie) complètent le top-10 de ce rendez-vous.

Ron Hornaday a récupéré les dix points de bonus en menant le plus grand nombre de tours et reviens à seulement 31 points de Benson au championnat.

Hornaday menait encore d’un quart de truck à l’entame du dernier tour mais Newman arrivait à le dépasser par l’extérieur après qu’Hornaday fasse une petite erreur dans le virage n°2. « J’ai raté ma sortie de virage et si vous vous ratez ici, vous perdez environ un entre trois dixièmes et un quart de seconde. » déclarait le champion 2007 de la Truck Series après la course.

Hornaday jouant le championnat, il a tout de même laissé la place à Newman pour passer et n’a pas tenté le tout pour le tout afin d’aller chercher la victoire à tout prix.

« Il a bien joué le coup et a été sympa » déclarait le vainqueur à l’arrivée à propos de son coéquipier d’un jour. « Il aurait pu me bloquer par deux fois mais ne l’a pas fait, il s’est comporté comme un parfait gentlemen. »

Benson prenait quatre pneus neuf lors de son premier arrêt au tour 16, suite à un drapeau jaune provoqué par Donny Lia parti en tête à queue. Et il fît de même au tour 27 (drapeau jaune imposé par la NASCAR suite à la pluie du vendredi). Sur cet arrêt, Benson perdait beaucoup de places et se voyait forcé de prendre juste deux pneus lors de son arrêt au tour n°59 pour récupérer les places perdues lors de son arrêt précédent.

Reparti second au tour n°63, Benson était tout près de perdre un tour lorsque la NASCAR sortait un drapeau jaune pour débris sur la piste au tour 89. Son rival Ron Hornaday a d’ailleurs demandé à voir le débris en question…

Chaussé de quatre pneus neufs, Benson a gagné dix positions lors des 36 derniers tours pour finalement terminer septième et limiter la casse au championnat.