Qui pourra arrêter Jimmie Johnson en cette fin de saison 2008 ? Le double champion en titre de la NASCAR Sprint Cup n’en finit plus de dominer la concurrence pendant ces playoffs et personne ne semble pouvoir l’empêcher de s’offrir un troisième titre consécutif.

Sur les neuf dernières courses du championnat, le plus mauvais résultat de Jimmie Johnson est une neuvième place à Talladega. Soit neuf top-10 lors des neuf derniers rendez-vous, dont sept top-5 et quatre victoires. Le pilote Hendrick a marqué en moyenne 177 points sur chacune des neuf dernières épreuves.

Le double champion en titre à pris la tête du championnat après l’épreuve du Kansas et a accru son avance au championnat quasiment à toutes les courses. En cinq épreuves, son avance sur Carl Edwards est passée de 10 à 183 points et la tendance ne semble pas être prête de s’inverser.

Johnson avait en effet remporté la course du Texas ainsi que celle de Phoenix la saison dernière et nous arrivons justement sur ces deux circuits. Jimmie Johnson a le meilleur rating au Texas avec 107.4, à égalité avec un autre double champion: Tony Stewart qui avait remporté cette course en 2006. Son plus gros adversaire à Fort Worth sera sûrement Carl Edwards qui avait remporté cette épreuve en début de saison.

Quand à l’épreuve de Phoenix, Jimmie Johnson en est le double tenant du titre puisqu’en plus d’avoir remporté cette course l’année dernière, il avait également gagné celle du début de saison 2008.

En plus d’être dans une spirale positive, Jimmie Johnson dispose aussi d’un excellent crew chief en la personne de Chad Knaus qui arrive à gérer les embûches mieux que personne. Ce duo est au top depuis les débuts de Johnson en 2002 et ils comptabilisent déjà 39 victoires en seulement sept ans.

Lorsque Jimmie Johnson a raté son entrée aux stands et s’est vu pénaliser pour excès de vitesse, Chad Knaus n’a pas paniqué et à attendu patiemment que son pilote puisse revenir dans le tour du leader. Johnson éprouvait ensuite beaucoup de difficulté à regagner des positions sur la piste. Voyant son pilote englué dans le trafic, Chad Knaus prenait la décision de faire rentrer son pilote lors du dernier drapeau jaune pour lui chausser quatre pneus neufs afin d’avoir un avantage indéniable sur la concurrence en fin de course.

Lors des huit tours suivants sous drapeau vert, le talent du pilote de la Chevrolet n°48 a fait le reste puisque Johnson est remonté de la onzième à la seconde place en déposant un à un ses adversaires. Voici l’exemple parfait de l’osmose qui règne entre Chad Knaus et Johnson. Les deux compères sont capables de se sortir des situations les plus compliquées pour terminer dans le top-5 avec une voiture moyenne. Et une fois de plus, Knaus avait tout bon sur la stratégie.

Johnson a donc toutes les cartes en main pour décrocher un troisième titre consécutif et ainsi rejoindre Cale Yarborough dans les statistiques.