Joey Logano est pressenti comme la future grande star de la NASCAR. Arrivé des divisions inférieures de la NASCAR avec déjà un beau palmarès, les observateurs voyaient en ce pilote l’un des futurs grands noms de la discipline et ses débuts en Nationwide Series allaient plutôt leur donner raison. Vainqueur de sa première course dans la seconde division de la NASCAR au Kentucky après seulement trois départs, Logano réalisait des débuts fracassants comme la majorité s’y attendait.

Mais depuis ce temps Logano est un peu rentré dans le rang. En 17 départs en Nationwide, Logano compte cinq top-5 et douze top-10 en plus de sa victoire. Au final, ses statistiques sont donc bonnes mais pas au-dessus des autres.

Avec le départ de Tony Stewart de la Joe Gibbs Racing, un remplaçant était nécessaire au volant de la Toyota n°20 et Logano semblait donc tout indiqué. Il devait tout d’abord réaliser ses grands débuts à Richmond au volant d’une quatrième voiture Gibbs (la n°02) mais la pluie en décida autrement. Logano effectuait finalement ses débuts au New Hampshire dans la 96 de la Hall of Fame Racing, une écurie partenaire de la Joe Gibbs Racing.

Logano finissait 32ème à trois tours au terme d’une course sage mais fantomatique. Le pilote Gibbs revenait au Kansas, toujours dans la 96, et terminait 39ème à quatre tours. Les résultats très décevants du jeune pilote ont été mis sur le dos de l’écurie n°96 et la Gibbs Racing a donc décidé de ne plus mettre son pilote dans cette voiture. Il faut tout de même préciser que les pilotes habituels de la 96 faisaient mieux que Logano qui était pourtant sensé amener du sang neuf pour cette petite écurie.

De retour dans la 02 à Atlanta, Logano était éliminé d’entrée à cause de la pluie. Il effectuait donc ses grands débuts avec la Joe Gibbs Racing au Texas, dans une voiture sensée être bien meilleur que la 96. Mais les résultats n’ont pas changé puisqu’il a terminé 40ème à sept tours, et dernier des pilotes non accidentés. Logano a fait toute sa course en dernière position et on ne l’a jamais vu de la course.

Au final, Logano a une place moyenne à l’arrivée de 37ème en trois courses et ses performances ne changent pas quelque soit la voiture engagée. Si Logano ne progresse pas dans l’optique de l’année prochaine, il risque de passer une saison 2009 très très longue en Sprint Cup. Espérons tout de même pour lui qu’il ne finisse pas comme Casey Atwood : lui aussi avait réalisé de très belles prestations en Nationwide avant de rater complètement sa carrière en Cup.