Kevin Harvick n’a pu remporté la moindre course en NASCAR Sprint Cup Series depuis le Daytona 500 2007, ce qui fait tout de même 69 rendez-vous sans victoire. Phoenix tombe donc à pic pour le pilote Chevrolet qui dispose de belles statistiques sur ce circuit.

Malgré son absence de victoire, Harvick n’est pas pour autant en dehors du coup cette année. En effet, le pilote RCR augmente chaque week-end son nombre de courses consécutives sans abandon. Il en est maintenant à 78, record de l’ère moderne de la NASCAR. Cela fait également la troisième saison consécutive que la Chevrolet n°29 se qualifie pour les playoffs.

Kevin Harvick va effectuer un triple duty ce week-end, c’est à dire qu’il va participer à la course de Nascar Sprint Cup ainsi qu’à celles de Nationwide et de Truck Series. Harvick a de très bonnes statistiques sur le Phoenix International Raceway et il a la particularité d’avoir déjà réussi à obtenir un rating parfait lors de cette course.

Le pilote RCR avait réalisé le sweep sur cet ovale en 2006 en remportant les deux courses de Phoenix. Son rating de 150 sur 150 avait été réalisé lors de la course de Novembre: il avait réalisé 72 meilleurs tours en course et avait surtout une position moyenne en course de 1.2ème !

Sur les sept dernières courses qu’Harvick a disputées à Phoenix, le double champion de la NASCAR Nationwide Series a une position moyenne en course de 7.6, 130 meilleurs tours en course ainsi que 85.4% des tours parcourus dans le top-15. Il dispose d’un rating de 106.7, soir le second meilleur rating derrière un certain Jimmie Johnson…

Seulement sept pilotes ont réussi à obtenir un rating parfait lors d’une course de NASCAR Sprint Cup depuis l’instauration de cette statistique en 2005 et deux ont été réalisés sur cet ovale.

Harvick n’a donc pas été le premier pilote à décrocher un rating de 150.0 à Phoenix puisque Kurt Busch avait fait de même en 2005 lors de la course d’avril (il était chez Roush dans la Ford n°97 à l’époque). Le pilote Penske avait une position moyenne en course de 1.9 et 78 meilleurs tours en course.

Mais bizarrement, Kurt Busch a du mal à Phoenix depuis cette course puisqu’il n’a réalisé qu’un seul top-10 lors des six dernières courses sur ce circuit et a obtenu un seul rating supérieur à 100 lors de ces six rendez-vous. Il a un rating de 95.4 sur ces six épreuves, une position moyenne en course de 105, 122 meilleurs tours en course et 73.5% de tours dans le top-15.

Un autre prétendant à la victoire ce week-end n’est autre que Tony Stewart qui fera son avant dernière course au sein de la Joe Gibbs Racing. Phoenix réussi bien au pilote Toyota puisqu’il a fini dans le top-5 lors de quatre des six dernières courses courues ici. Stewart a un rating de 101.6, une position moyenne en course de 10.1, 82 meilleurs tours en course et 79.8% de tours parcourus dans le top-15.