Todd Bodine a beau avoir remporté vendredi soir l’épreuve des Ford 200 en NASCAR Craftsman Truck Series sur l’Homestead-Miami Speedway, une bonne stratégie a permis à Johnny Benson de décrocher une septième place à l’arrivée – exactement ce dont il avait besoin pour décrocher le titre.

Après avoir changé quatre pneumatiques lors d’une neutralisation au tour 126, Ron Hornaday Jr. a pourchassé Benson jusqu’à l’arrivée sous le régime du green-white-checkered-flag qui a offert une petite prolongation à tous les fans. Hornaday a finalement coupé la ligne à la huitième place, juste derrière Benson et donc à une petite place de son quatrième titre de champion.

L’équipe de Benson a changé ses plans à la dernière seconde en décidant de laisser le Truck Toyota n°23 en piste durant cette neutralisation et ce choix c’est révélé payant.

Benson a remporté le championnat avec sept points d’avance sur son rival et il est ainsi devenu seulement le deuxième pilote après Greg Biffle à avoir décroché le titre en Craftsman Truck et en Nationwide Series.

Suite à ce dernier drapeau jaune, Benson était reparti sixième et Hornaday 13ème au 130ème tour. Avec des pneus frais, Hornaday avait déjà regagné quatre places quand Tayler Malsam et Jack Sprague se sont touchés dans la ligne droite arrière forçant les officiels de la NASCAR à neutraliser la course et ainsi offrir un sprint final de deux tours.

A l’arrivée, Bodine a devancé le rookie Brian Scott de 0.232 secondes. Kevin Harvick, Kyle Busch et Dennis Setzer ont complété le Top-5.

« Cela n’a été fun qu’à la fin de la course – pas au début ni au milieu » a déclaré Benson en sortant de son truck. « S’il n’était pas rentré au stand (Hornaday) nous serions rentrés. Mais quand nous l’avons vu plonger, je savais qu’il (crew chief Trip Bruce) me laisserait sur la piste. Cette victoire revient à Trip Bruce. »

Pour Hornaday, ce résultat est bien sûr très décevant. Le pilote a rencontré des problèmes de radio en fin de course et il ne pouvait pas communiquer avec son crew chief Rick Ren qui ne voulait pas qu’il rentre au stand au tour 126.

« Cela a été un jour incroyable jusqu’à cette fin de course. Nous ne pensions pas que tous ces pilotes ne prendraient que deux pneus et qu’ils ressortiraient donc devant nous. Mais Johnny et ses gars ont réalisé une superbe saison et nous avons été une place trop courte cette année. »

Benson a fait partie des pilotes qui n’ont changé que deux pneus lors de son dernier ravitaillement lui offrant ainsi la première place sur la piste à 43 tours de l’arrivée. Il a ensuite conservé l’avantage sur Hornaday lors du restart au tour 95. Moins d’un tour plus tard, Busch a surgit depuis la sixième place et a occupé Hornaday avant de prendre lui-même la tête de la course.

Avec des pneus usés, Benson a commencé à sombrer et au tour 117 il pointait à la septième place. Au même moment, Hornaday abandonnait la deuxième place à Scott et semblait bien parti pour décrocher le titre avant que le poleman Mike Skinner n’explose un pneu au tour 124.

A noter que Bodine a remporté sa troisième victoire de la saison et la 15ème de sa carrière. Il termine le championnat à la troisième place. Bien qu’il soit le nouveau champion, Benson n’est pas encore assuré de participer à la saison 2009 puisqu’il a décidé de quitter la Bill Davis Racing.