La Red Bull Racing veut confirmer ses progrès entrevus cette année en 2009, surtout avec son pilote phare Brian Vickers. Pour cela, l’écurie motorisée par Toyota a décidé de changer le crew chief de l’ex pilote de la Hendrick Motorsports.

Exit donc Kevin Hamlin et place à Ryan Pemberton, fraichement arrivé de la Michael Waltrip Racing. Le nouveau membre de la Red Bull Racing occupait déjà la fonction de chef d’équipe chez MWR pour David Reutimann. Les deux compères ont signé ensemble quatre top-10 cette année et une pole lors du dernier rendez-vous de la saison à Homestead-Miami. Pemberton était également le crew chief de Mark Martin il y a deux ans lorsqu’il était dans la 01 et avait remporté la course du Kansas en 2004 lorsqu’il était associé au pilote Joe Nemechek.

L’objectif de l’association Vickers / Pemberton est de remporter au moins une course la saison prochaine et de décrocher une place dans les playoffs. Le premier objectif semble réalisable puisque le pilote Red Bull a fait de bonnes courses cette année sur les ovales intermédiaires, pas toujours récompensées par des top-10 d’ailleurs. Une victoire sur ce type d’ovale ou sur superspeedway semble à la portée de Brian Vickers.

De plus, si l’on regarde ses statistiques, les trois top-5 du pilote de la Toyota n°83 ainsi que ses six top-10 ont tous été faits sur des ovales intermédiaires ou sur superspeedway (Atlanta, Talladega, Pocono, Michigan, Chigaco et Michigan 2). Vickers peut donc légitimement espérer une victoire sur ce type de circuits.

Pour les playoffs par contre, cela semble beaucoup plus complexe pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la Red Bull Racing doit encore progresser pour espérer jouer une place dans le top-10 tous les week-end. De plus, Brian Vickers n’a pas été le pilote le plus régulier de la saison 2008 et ses cinq abandons ne plaident pas en sa faveur. De plus, le champion de la NASCAR Nationwide Series en 2003 a encore de grosses lacunes sur les short-tracks et les circuits routiers.

Or pour intégrer les playoffs, il ne faut pas forcément être bon sur tous les circuits, mais il faut au moins ne pas avoir de grosses lacunes sur un type particulier de tracés. Et le nombre de short-tracks sur une saison pourrait bien compliquer les plans de Vickers puisque c’est vraiment le type de circuits qu’il n’affectionne pas, tout comme les routiers. Mais s’il parvient à progresser, ses chances d’être chaser en 2009 sont réelles.

Du côté de son coéquipier Scott Speed, on notera un changement de numéro pour 2009 puisqu’il arborera le 82 à la place du 84 mais conservera les points propriétaires de cette voiture l’année prochaine. A noter que Scott Speed sera éligible pour le titre de meilleur rookie en 2009 tout comme Joey Logano.

La page des transferts pour la saison 2009 de la NASCAR Sprint Cup Series.