Lors de la finale, Sébastien Loeb a immédiatement mis la pression sur le jeune retraité de la Formule Un en remportant facilement la première manche au volant des Buggys ROC. Mais Coulthard, plus motivé que jamais et poussé par tout le public a répondu de la meilleure des façons en s’imposant au volant de la KTM X-Bow.

Il a donc fallu une troisième et dernière manche pour départager les deux pilotes, pour la plus grande joie des spectateurs qui ont lutté tout l’après-midi contre le froid et l’humidité pour encourager leurs pilotes favoris.

Et ils n’ont pas été déçus puisque les deux finalistes nous ont offert un dernier duel de toute beauté avec à l’arrivée un écart de seulement 0.3 secondes. Les deux hommes ont tout donné dans le dernier virage à gauche et c’est Loeb qui s’en est le mieux sorti.

Lors de la conférence de presse après la course, Loeb a déclaré:
« Vous savez, quand vous êtes sur la grille de départ vous n’avez qu’un seul objectif: gagner. Mais dans ce genre d’évènement il n’y a pas trop de pression. Le circuit est très étroit et vous devez donner tout ce que vous avez. Je n’ai pas autant d’expérience que certains autres pilotes sur cette piste puisque je n’ai fait qu’une seule course en Coupe des Nations (NDLR: La France a été éliminée au premier tour) mais cela a été un bon week-end pour moi. »

Malgré sa deuxième place, Coulthard, jeune papa et jeune retraité n’a pas perdu le sourire ni son sens de l’humour:
« La ROC est vraiment un évènement unique et c’est toujours un plaisir d’y participer même si vous ne gagnez pas. Il y a eu pas mal de beaux duels et seul ce concept de course vous permet d’assister à ce genre de choses. Les fans Anglais ont dû passer un bon après-midi et j’ai essayé de faire de mon mieux pour donner du travail aux gars de KTM en cassant deux de leurs voitures »

Le tenant du titre Mattias Ekstrom a été éliminé en quart de finale par Andy Priaulx. Ce dernier a ensuite été éliminé en demi par Loeb privant ainsi les spectateurs d’une finale 100% Britannique.

A noter également l’élimination en quart de finale de Michael Schumacher. Ce dernier n’a rien pu faire au volant de la Fiat 500 face au pilote de NASCAR Carl Edwards. Après ce qu’il considère comme un véritable exploit de sa part, Edwards a été éliminé par Coulthard en demi-finale. Le pilote Ecossais a réussi à s’imposer malgré un crash dans le dernier virage au volant de la KTM X-Bow qui l’a forcé à terminé la course sur trois roues.

Vidéo des meilleurs moments de la Course des Champions 2008.