Si Ron Hornaday avait réussi à inverser la tendance l’année dernière face à Mike Skinner pour reprendre la tête du championnat à l’issue de la dernière course de la saison et décrocher son troisième titre en carrière, il n’en aura pas été de même face à Johnny Benson cette saison.

Pour sept points seulement, le pilote Chevrolet a dû s’incliner face à Benson, coéquipier de Skinner justement. Une petite façon de venger son ex coéquipier puisque Benson quitte la Bill Davis Racing pour rejoindre la Red Horse Racing la saison prochaine.

Si l’on regarde les statistiques, les deux prétendants au championnat ont le même nombre de top-5 et de top-10 alors que Ron Hornaday a six victoires contre cinq à son rival Toyota.

Alors qu’a t’il manqué au pilote de la Kevin Harvick Incorporated pour décrocher son quatrième titre en Truck Series et ainsi devenir le premier pilote à conserver son titre dans cette série fondée en 1995 ? Sûrement un peu de chance, mais le champion 2007 a également commis quelques erreurs qui l’ont certainement condamnées à la perte de son titre.

Depuis la quatorzième manche de la saison sur l’ O’Reilly Raceway Park, Benson et Hornaday se disputaient la première place au championnat et seuls ces deux pilotes ont trusté les deux premières places du général jusqu’à Homestead-Miami.

Mais Hornaday n’aura récupéré la tête du général qu’à une seule reprise, c’était après la manche de Talladega. Hornaday grignotait des points sur son grand rival depuis plusieurs rendez-vous et avait donc fini par le dépasser aux points.

Malheureusement pour lui, il allait réaliser sa première bourde le week-end suivant à Martinsville. Avec 154 tours menés sur les 200 de l’épreuve, Hornaday avait sûrement le meilleur truck de la soirée. Passé dans un premier temps par Johnny Benson puis par son équipier et propriétaire Kevin Harvick, Hornaday assurait tranquillement la troisième place mais tombait en panne sèche à trois tours de l’arrivée.

Finalement 29ème pendant que son rival pour le titre s’imposait, Hornaday pouvait être très déçu et avait sûrement perdu 80% de ses chances de remporter le titre après cette courses. Il repartait de Martinsville avec 65 points de retard sur le pilote Toyota alors qu’il y était arrivé avec 39 d’avance.

Pas découragé pour autant, le triple champion de la Truck Series enchainait avec une seconde place à Atlanta derrière son équipier d’un jour Ryan Newman et s’imposait au Texas pour revenir à seulement six petits points de Johnny Benson.

L’épreuve de Phoenix allait donc être décisive pour les deux pilotes. Elle fût finalement cauchemardesque pour chacun d’eux. Le champion 2007, parti en pole, se mettait dans le mur dès le premier tour de la course (« une erreur stupide de ma part ») alors que Benson partait lui aussi à la faute quelques dizaines de tours plus tard.

Le pilote Chevrolet finissait finalement 25ème juste devant son rival au championnat et revenait donc à seulement trois petits points au championnat.

Tout se décida donc à Homestead-Miami lors de la dernière manche de la saison. Tous deux dans le top-10 à quelques tours de la fin, celui qui terminait devant l’autre était champion. Finalement, ce fût Benson qui eut le dernier mot en terminant septième devant Hornaday et le pilote Toyota était donc champion pour sept petits points.

Le pilote de la KHI aura donc sûrement envie de corriger ce petit impair la saison prochaine pour décrocher son quatrième titre en Truck Series. Il serait le premier à réaliser cet exploit.