La Crawford Pontiac du Childress/Howard Motorsport aura donc un équipage qui attirera l’attention. Outre les habitués Rob Finlay et Andy Wallace (triple vainqueur de l’épreuve), Casey Mears fera son retour dans une course qu’il a déjà remportée en 2006 pour le compte du Chip Ganassi Racing.

Quant à Danica Patrick, elle disputera ses deuxièmes Rolex 24 après sa participation en 2006. La pilote Indycar avait déjà failli courir pour le Childress/Howard Motorsport l’année dernière, mais les négociations n’avaient alors pas pu aboutir.

« Je m’étais vraiment amusée en 2006. », se rappelle Danica, qui a encore peu d’expérience en endurance (outre sa participation à Daytona, elle avait également disputé une course ALMS sur une Ferrari 550). « Avec tous ses pilotes d’horizons différents, c’est une course très spéciale. L’ambiance est vraiment différente de celle des paddocks Indycar. Les voitures sont amusantes à conduire et le fait de disputer une course de 24 Heures est une vraie nouveauté pour moi. Les Indycar sont très rapides, ont beaucoup d’appui et de gros pneus, ce qui représente une grosse différence par rapport à une Daytona Prototype. Je vais rester à l’écoute des conseils de mes coéquipiers et je vais essayer d’emmagasiner un maximum d’informations. »