La troisième étape du Dakar 2009 s’est déroulée hier entre Puerto Madryn et Jacobacci. Elle a comporté 70 kilomètres de liaison et 551 kilomètres de spéciale. Pour la première fois depuis le début de l’épreuve le terrain était composé de pistes avec beaucoup de gravier rendant le pilotage plus important que jamais.

Contrairement aux années précédentes, les participants au Dakar 2009 ne sont pas autorisés à s’arrêter durant les liaisons pour ajouter du carburant. A la vue de la consommation du Hummer, les équipages du Team Dakar USA emmenés par Robby Gordon étaient très préoccupés pour l’autonomie.

« La spéciale d’aujourd’hui est une des plus longues du Dakar et nous étions très inquiets pour notre consommation. Heureusement nous avons pu terminer, mais il ne restait que 15 gallons dans notre réservoir. Nous sommes maintenant confiant pour le reste du rallye en ce qui concerne la consommation. » a expliqué Robby Gordon

Malgré cette bonne nouvelle, l’étape d’aujourd’hui n’a pas été à la hauteur des attentes de Gordon. Il a cassé sa roue arrière gauche a deux reprises durant les 551 km de spéciale. La journée ne s’est pas mieux passée pour Eric Vigouroux au volant du deuxième Hummer qui a rencontré des problèmes de direction assistée très tôt dans la spéciale.

Gordon a finalement terminé cette troisième étape à seulement 13:35 minutes du vainqueur de la journée le Qatari Nasser Al-Attiyah ce qui lui permet de passer à la neuvième place du classement général à 34:32 minutes de Carlos Sainz.