Après avoir terminé second du NASCAR Toyota All-Star Showdown en 2004 derrière Mike Johnson et en 2005 derrière David Gilliland, Matt Kobyluck (Chevrolet Mohegan Sun #40) a enfin connu la victoire en 2006. Parti sixième, le pilote de Uncasville dans le Connecticut a pris la tête de la course devant un autre pilote de la série Est, Sean Caisse (Chevrolet Casella Waste Systems #44), lors d’un restart à 10 tours de la fin. Il a su conserver cette place malgré une lutte à trois avec Caisse et le champion de la série Ouest, Eric Holmes (Chevrolet Sunoco Race Fuels/Paul Oil #62). Holmes a finalement perdu le contrôle de sa voiture dans et Kobyluck a franchi la ligne d’arrivée devant Caisse et Mike David (Ford Bennett Lane Winery #2), meilleur représentant de la série Ouest.

Kobyluck avait alors déclaré : « C’est sans aucun doute un des faits marquants de ma carrière. J’ai remporté beaucoup de courses à d’autres endroits. Là, c’est le mieux du mieux. »